Déneigement: «changement de culture» à prévoir

Jean Lessard a finalement décidé de ne pas... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Jean Lessard a finalement décidé de ne pas remettre sa démission à titre de responsable des opérations de déneigement.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le conseiller Jean Lessard ne démissionnera pas de son poste de responsable du déneigement à Gatineau. Son comité a obtenu, mardi, le mandat d'analyser et de déposer des recommandations concernant le déneigement des trottoirs et les opérations de soufflage de rue en prévision de l'hiver prochain.

Mécontent du cafouillage qui a fait suite à la tempête du 29 décembre, le conseiller Lessard avait menacé de démissionner de son poste s'il continuait d'avoir les mains liées pour modifier quoi que ce soit à la politique de déneigement en vigueur.

«On a discuté de la situation, il y aura un post mortem mercredi et ensuite un rapport final, on regardera si c'est monétaire ou si c'est une question de machinerie, mais on pourra avoir des solutions à court et moyen terme», a affirmé M. Lessard au terme de deux séances de discussions à huis clos concernant les difficultés qu'ont connu les équipes de déneigement au cours des dernières semaines à Gatineau.

Pour la conseillère Louise Boudrias, la solution passe par un «changement de culture». Selon elle, les équipes de déneigement doivent accorder autant d'importance au déneigement des trottoirs qu'au déneigement des artères.

«On a toujours mis l'importance sur le déneigement des rues, pour les voitures, a-t-elle souligné. Avec notre programme du conseil qui encourage l'utilisation de l'autobus, des autres moyens de transport que l'auto et qui invite les gens à marcher, il faut que le déneigement des trottoirs soit mis au centre de nos préoccupations.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer