Brigil attend un «signal clair et fort»

Le projet Place des peuples... (Courtoisie, Brigil)

Agrandir

Le projet Place des peuples

Courtoisie, Brigil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le grand patron de Brigil, Gilles Desjardins, a dépensé, jusqu'à maintenant, plus d'un million de dollars en plans et en effort de marketing pour faire la promotion de son projet Place des peuples. Il attend maintenant un «signal clair et fort» du conseil municipal avant de dépenser plus d'argent pour aller plus loin dans la préparation de son projet évalué à 400 millions $.

Le porte-parole de Brigil, Yves Ducharme, affirme que les documents officiels du projet seront déposés au conseil municipal dans le premier trimestre de 2016. «Le projet est connu de tous, dit-il. Le conseil en sait suffisamment sur le projet. Il ne reste que quelques modifications à faire avant de le transmettre [au conseil].»

Sans une position clairement positive et un assentiment fort du conseil sur le projet Place des peuples, Gilles Desjardins pourrait décider de lancer la serviette. «L'essentiel pour Gilles Desjardins c'est de voir ce projet comme quelque chose de rassembleur, pas comme un projet qui divise, explique M. Ducharme. Il voit ce projet comme un lègue de sa part à la population de Gatineau. Ça va prendre un assentiment fort du conseil pour mettre de nouveaux efforts financiers et professionnels de l'avant pour ce projet. M. Desjardins a déjà investi beaucoup d'argent pour ce projet. Il ne prendra pas d'autres risques si le conseil demeure ni chaud ni froid.»

M. Ducharme ajoute que la préparation de plans finaux pourrait prendre encore une année et demie et, par le fait même, entraînés d'autres dépenses importantes pour le promoteur.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer