Un plan statu quo, dénonce la CCG

Antoine Normand, président de la Chambre de commerce... (Martin Roy, Archives LeDroit)

Agrandir

Antoine Normand, président de la Chambre de commerce de Gatineau

Martin Roy, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le président de la Chambre de commerce de Gatineau (CCG), Antoine Normand, a tiré à boulets rouges sur le plan de relance présenté, mardi, par la direction de l'aéroport de Gatineau.

«Ce n'est pas un plan de relance, c'est un plan de travail qui dit qu'il faut un plan, c'est du copier-coller avec ce qui avait été présenté et refusé au printemps, il n'y a aucune nouvelle stratégie, a-t-il affirmé au Droit. La Ville vient de donner un appui unanime au statu quo

M. Normand affirme que la CCG a approuvé une résolution, le 29 octobre dernier, demandant à la Ville de Gatineau de «revoir en profondeur la gouvernance de l'aéroport de Gatineau». La CCG dénonce qu'en aucun temps cet aspect n'a été étudié par la direction de l'aéroport. «C'est le même modèle de gouvernance qui propose les mêmes affaires depuis 10 ans, a ajouté M. Normand. A-t-on pensé à un partenaire privé, ou à confier la gestion à un autre organisme, ou tout simplement à un autre modèle d'affaires pour l'aéroport?»

Le président de l'aéroport, Jean Lessard, confirme que cet aspect n'a pas fait partie des discussions. «Mais si c'est du pareil au même, je me demande pourquoi nous avons un appui unanime des élus cette fois», a affirmé M. Lessard en réaction aux propos du président de la chambre de commerce.

Jean Lessard soutient que si la corporation de l'aéroport avait eu un budget de 200 000$, elle aurait été en mesure de présenter un plan de relance plus complet, avec des études et un plan d'affaires. «Nous n'avions aucun budget de la Ville, dit-il. Là, nous avons un plan de travail avec des échéanciers.»

Des projets tangibles dans les cartons

Le directeur général de Développement économique CLD Gatineau, Michel Plouffe, qui n'avait toujours pas vu le plan de relance de l'aéroport, mardi matin, a indiqué que son équipe travaillait actuellement sur des projets tangibles pour le développement de l'aéroport, dans le domaine de l'aéronautique.

L'état d'avancement de ces projets varie entre 5% et 70% selon lui.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer