Un Sensplex à Gatineau?

Cyril Leeder, président des Sénateurs d'Ottawa.... (Patrick Woodbury, archives LeDroit)

Agrandir

Cyril Leeder, président des Sénateurs d'Ottawa.

Patrick Woodbury, archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La proposition des Sénateurs d'Ottawa pour remplacert le centre Robert-Guertin de Gatineau comporte un amphithéâtre de 4000 places avec plusieurs loges dans un complexe qui comprendrait trois autres glaces pour le hockey mineur.

En entrevue exclusive accordée au Droit lundi, le président des Sénateurs, Cyril Leeder, a indiqué que c'est à l'invitation de la Ville de Gatineau que son organisation a monté un projet de «Sensplex» qui permettrait à la fois de régler la question d'un domicile pour les Olympiques de Gatineau tout en s'attaquant en partie au problème du vieillissement des arénas de quartier.

En discussions depuis près de deux ans pour la construction d'un complexe de quatre glaces dans le quartier du Plateau, les Sénateurs avaient même déjà évoqué la possibilité de doter la municipalité de deux de ces centres comportant plusieurs patinoires.

«Ils nous ont expliqué qu'il fallait qu'ils (les Olympiques) sortent de Guertin en 2018 et que c'était une haute priorité pour le maire et le conseil de trouver une solution. Nous avons donc récemment déposé une proposition pour régler la question du centre d'événements (Guertin) et celle des arénas municipaux qui arrivent en fin de vie utile. Nous pensons qu'un aréna de 4000 places avec trois autres glaces est la meilleure solution», a révélé Leeder.

Gatineau ayant également sollicité une proposition venant de Vision Multisport Outaouais (VMSO), l'organisme sans but lucratif qui a mené à bien le projet du Complexe Branchaud-Brière, Leeder n'a pas voulu donner tous les détails de cette proposition, qui devait être présentée aux représentants de la municipalité dans sa version finale hier et aujourd'hui.

La question du financement d'un tel complexe, qui nécessitera un site d'environ 12 acres pour sa construction et son stationnement, sera évidemment centrale lorsque viendra le temps pour les élus d'effectuer un choix entre les deux offres.

Comme pour leurs trois Sensplex du côté d'Ottawa, les Sénateurs créeraient un organisme sans but lucratif (OSBL) qui financerait la construction tout en leur donnant un contrat de gestion du complexe.

Inauguré l'an dernier, le Richcraft Sensplex d'Orléans a coûté environ 26 millions $, mais il ne comporte pas d'amphithéâtre de 4000 sièges.La Ville d'Ottawa y achète 2277 heures de glace par année, et elle fait de même à celui de Kanata, le Bell Sensplex.

Des profits

«Le modèle fonctionne bien alors que les arénas dégagent des profits. Il pourrait marcher tout aussi bien au Québec, estime Leeder. C'est ce qui offre le coût le plus bas pour la communauté, autant les contribuables que les utilisateurs... C'est plus compliqué avec un centre d'événements, on propose donc un hybride où les trois patinoires vont se financer elles-mêmes, alors que Guertin a besoin d'un certain appui des gouvernements provincial et municipal», a-t-il laissé entendre.

Si la subvention de 26 millions $ du gouvernement provincial promise pour le projet de complexe multifonctionnel était toujours sur la table, et que Gatineau voulait l'égaler comme c'était égalementprévu à l'origine, «ça pourrait se financer facilement», estime Leeder.

Le problème est que la Ville et le maire Maxime Pedneauld-Jobin ont exprimé leur intention de ne pas investir plus que 1,2 M $ par année dans le «futur Guertin». Et Québec n'a donné aucune indication à savoir si la subvention est toujours disponible ou si une nouvelle demande devra lui être acheminée.

«En offrant aussi une solution pour les arénas de quartier qui sont vieillissants, on m'a dit que six d'entre eux sont sujets à fermeture, je crois que c'est quelque chose qui pourrait rallier les politiciens», ajoute Cyril Leeder.

Les Sénateurs proposeront deux sites, celui du Plateau et un autre dans l'est de Gatineau, mais ils se disent ouverts à toute autre proposition de la Ville. Il est cependant acquis que le site actuel du centre Guertin n'est pas assez vaste pour accueillir le nouveau complexe.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer