Sécurité routière

Des radars photo partout à Gatineau

Les radars photo seront en place dès le... (Olivier Pontbriand, Archives La Presse)

Agrandir

Les radars photo seront en place dès le 19 octobre.

Olivier Pontbriand, Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les automobilistes gatinois au pied pesant auront une raison de plus de changer leurs habitudes de conduite.

Les radars photo arrivent en ville le 19 octobre prochain. Ils seront installés à des endroits névralgiques, souvent à des intersections ou sur des tronçons de route où les Gatinois ont pris de mauvaises habitudes.

En tout, 21 sites ont été identifiés par le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG). La ville sera quadrillée. Maloney, La Vérendrye, Labrosse, Lorrain, le chemin d'Aylmer, le chemin Pink, le boulevard Saint-Joseph, l'avenue Buckingham: les radars photo seront partout.

Ils ne le seront toutefois pas en même temps. Le ministère des Transports du Québec (MTQ) fournit quatre radars photo mobiles à la Ville et un cinquième qui sera fixe. Ceux qui ont pris l'habitude d'accélérer et de tester les limites du feu jaune à l'intersection du boulevard Maisonneuve et du boulevard Sacré-Coeur n'auront plus de chance de s'en sortir. Un appareil sera installé à cet endroit en permanence.

Les radars photo mobiles seront pour leur part installés en alternance sur les vingt autres sites. Le chef du SPVG, Mario Harel, précise que chaque site sera «clairement identifié» par une signalisation, au début et à la fin de la zone. «Les gens qui se feront pincer n'auront pas d'excuse», prévient-il.

Les zones scolaires et les zones de travaux routiers pourraient aussi recevoir la visite d'un radar photo mobile. Les forces de l'ordre présument que les automobilistes savent déjà qu'il faut lever considérablement le pied à ces endroits; il n'y aura donc pas de signalisation dans ces secteurs.

Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, affirme que l'objectif visé par la deuxième phase de déploiement de ces radars photo n'est pas de remplir les coffres de la Ville. D'ailleurs, seule une petite partie de l'argent des amendes données grâce aux radars photo reviendra à la Ville.

«C'est un outil de plus dans notre arsenal pour s'assurer que les Gatinois sont en sécurité sur nos routes, affirme le maire. C'est un outil important pour contrôler la vitesse à des endroits où on a des problèmes sérieux pour la sécurité des citoyens.»

L'argent provenant des radars photo servira d'abord à financer la phase II du déploiement des appareils au Québec. La moitié des surplus ira à un fonds provincial pour la sécurité routière. L'autre moitié des surplus sera partagée entre les villes participantes, afin de financer des projets en lien avec la sécurité routière.

Les sites sous (possible) surveillance

En tout, 21 sites ont été identifiés par le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG), voici la liste:

  • boulevard Maisonneuve, à l'intersection du boulevard Sacré-Coeur;
  • chemin d'Aylmer, entre le boulevard Wilfrid-Lavigne et la rue Victor-Beaudry;
  • chemin Montréal, entre Wilfrid-Lépine et la limite du canton de Lochaber;
  • avenue Buckingham, entre Chruchill et McCallum;
  • rue Georges, entre Filion et la bretelle d'accès au sud de l'autoroute 50;
  • boulevard de l'Aéroport et route 148, entre chemin Industriel, jusqu'au boulevard Maloney Est;
  • boulevard Maloney Est, entre Lorrain et l'avenue du Cheval-Blanc;
  • boulevard Lorrain, entre le chemin Saint-Thomas et la rue Saint-Germain;
  • boulevard Maloney Est, entre Labrosse et le chemin du Lac;
  • boulevard Labrosse, entre les boulevards La Vérendrye Est et Saint-René Est;
  • chemin d'Aylmer, entre Vanier et Allen;
  • boulevard La Vérendrye Ouest, entre du Barry et de Cannes;
  • boulevard La Vérendrye Ouest, entre de l'Hôpital et la rue Paquette;
  • boulevards Fournier et Gréber, du demi-tour de Fournier jusqu'à du Barry, et Maloney Ouest, de la Savane à la rue Saint-Louis;
  • rue Saint-Louis, entre des Érables et la rue de Monte-Carlo;
  • chemin Pink et boulevard Saint-Raymond, entre les boulevards des Grives et Louise-Campagna;
  • boulevard Saint-Joseph, entre les rues Jumeau et Jean-Proulx;
  • boulevard des Allumettières, de l'autoroute 50 au boulevard Maisonneuve, entre Sacré-Coeur et la rue Laurier;
  • boulevard Saint-Raymond, entre Cité-des-Jeunes et Saint-Joseph;
  • boulevard des Allumettières, entre Wilfrid-Lavigne et Vanier;
  • boulevard de la Carrière, entre Adrien-Robert et Jean-Proulx, jusqu'au boulevard Montclair.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer