Gatineau encadrera le partage d'information

Louise Boudrias (notre photo) et Daniel Champagne devront... (Étienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Louise Boudrias (notre photo) et Daniel Champagne devront travailler avec l'administration sur une politique de transmission des documents au conseil.

Étienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La Ville de Gatineau se dotera dès 2016 d'une politique claire pour encadrer la transmission aux élus des études faites et commandées par l'administration municipale.

Cette décision du conseil municipal fait suite à la sortie publique dans LeDroit, la semaine dernière, de la conseillère Louise Boudrias. Cette dernière affirmait avoir eu de la difficulté à obtenir deux études commandées par l'administration et qui n'ont jamais été transmises aux élus.

«Dans certains dossiers, nous n'avons pas toute l'information qu'on devrait avoir pour prendre une bonne décision», affirmait alors la conseillère. Sa résolution a été adoptée à l'unanimité, mardi. Ainsi, Mme Boudrias et le président du conseil, Daniel Champagne, ont été mandatés pour travailler en collaboration avec l'administration sur une pratique de transmission des documents au conseil.

Une proposition officielle doit être faite au plus tard le 31 décembre. Elle sera soumise au conseil dès le début 2016 pour être débattue et adoptée.

Mme Boudrias a souligné que sa demande n'était aucunement liée à un manque de confiance envers l'administration municipale. «Mais ce sont les élus qui sont redevables», a-t-elle ajouté.

La conseillère précise toutefois qu'elle n'entend pas lâcher le morceau concernant les deux études qu'elle a en main, mais qu'elle ne peut pas partager avec ses collègues. La première date de 2012 et renferme une évaluation de l'aspect événementiel d'un centre multifonctionnel. La deuxième étude date de 2013 et fait une analyse des dix fêtes et festivals subventionnés par la Ville.

Mme Boudrias attend toujours des explications de la direction générale quant à ces études qui n'ont jamais été transmises au conseil. Elle souhaite aussi en faire bénéficier ses collègues autour de la table du conseil.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer