Carpentier abasourdi par les propos de Goneau

Le conseiller Gilles Carpentier... (Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit)

Agrandir

Le conseiller Gilles Carpentier

Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le conseiller Gilles Carpentier se félicitait d'avoir décidé de lire son journal tout en restant debout, jeudi matin. «Si j'avais été assis, je serais carrément tombé en bas de ma chaise en lisant les commentaires de ma collègue [Sylvie Goneau]», a-t-il affirmé.

Dans LeDroit de jeudi, Mme Goneau affirmait que Gatineau aurait avantage à se concentrer sur ce qui se passe sur son territoire avant de vouloir s'ériger en leader régional dans le domaine économique. «Est-ce qu'on a toujours besoin d'être le leader ou si nous ne pourrions pas juste faire ce que nous avons à faire dans notre ville? demandait-elle. Vouloir toujours être le premier dans tout, d'avoir l'attitude de regardez-moi, regardez-nous, on est beau, on est bon, ça n'a aucune valeur dans l'amélioration de la qualité de vie des citoyens.»

L'heure du lunch avait sonné et M. Carpentier n'en revenait pas encore des propos de sa collègue. «C'est comme dire que c'est correct d'être juste ordinaire ou juste médiocre, a-t-il lancé. Ça n'a pas de bon sens. Et ça vient de quelqu'un qui siège au CLD (Centre local de développement). Je suis déçu d'entendre ça. Comme élu, je m'attends à du leadership de tous ceux qui siègent au CLD. Ce n'est pas à moi de dire au président du CLD [le maire] ce qu'il doit faire avec les membres, mais moi j'ai des attentes pas mal plus élevées que ça.»

La question du développement économique est à l'ordre du jour politique de la Ville depuis des années, rappelle Gilles Carpentier. Les bouleversements des derniers mois, comme l'abolition des CLD, offrent une occasion, ajoute-t-il, de réformer le modèle en place et de le tailler selon le souhait de la Ville.

«On ne peut pas passer à côté de ça, insiste-t-il. La Ville doit jouer un rôle de leadership. C'est notre travail comme politicien de trouver un bon équilibre dans nos investissements et nos implications. Vouloir passer à côté d'une occasion comme celle-là serait une erreur politique.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer