«Relativement peu» de dépassements de coûts à Gatineau

Le maire Maxime Pedneaud-Jobin... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

Le maire Maxime Pedneaud-Jobin

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Entre 2011 et 2014, la Ville de Gatineau a dû essuyer des dépassements de coûts de 3,7% de la valeur totale des contrats (302 millions$) qu'elle a octroyés à des entreprises privées.

Cette proportion n'a rien d'anormal, étant donné que ces ajustements se situent à l'intérieur des contingences budgétaires de 10%.

«Il y a relativement peu de dépassements de coûts, a conclu le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin. C'est un des indicateurs de performance en matière de contrats et je trouve que notre performance est intéressante.»

La plupart des ajustements de coûts sont dus à des conditions de sites ou à des ajustements de quantité de matériaux. L'année 2013 a été marquée par une hausse importante de ce type d'ajustement.

Un projet en particulier dans le Vieux-Hull aurait toutefois fait gonfler la facture.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer