Les Mosaïcultures en attente

L'équipe des Mosaïcultures internationales devra peut-être modifier son... (Photo Robert Skinner, archives La Presse)

Agrandir

Photo Robert Skinner, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

L'équipe des Mosaïcultures internationales devra peut-être modifier son exposition prévue à Gatineau en 2017, et à la limite retirer un certain nombre d'oeuvres si le gouvernement fédéral ne confirme pas son financement rapidement après les élections du 19 octobre prochain.

À part le projet des Grands Voiliers de 2017 du maire de Québec, Régis Labeaume, aucun autre projet n'a reçu la confirmation pour son financement de la part du gouvernement fédéral en prévision du 150e anniversaire de la Confédération canadienne. Cela force l'organisation des Mosaïcultures internationales à patienter jusqu'à cet automne pour savoir à quoi s'en tenir.

« Idéalement, il faudrait avoir la confirmation au plus tard à la fin octobre, ou au début du mois de novembre, a indiqué la directrice générale de l'organisation, Lise Cormier. Selon l'échéancier qu'on aura, on pourra jouer avec le nombre d'oeuvres à réaliser. Mais on ne peut pas attendre jusqu'en mai l'année prochaine. Il y a des travaux à faire pour aménager le site et pour la construction des structures pour les oeuvres. »

Là où le délai imposé par l'élection fédérale complique les choses pour l'organisation de Mme Cormier, c'est dans la recherche de partenaires financiers internationaux. Les Mosaïcultures s'attendent à recevoir une partie de leur financement de la part d'Ottawa, mais aussi de Québec et des autres provinces canadiennes. Toutefois, d'autres pays seront aussi appelés à contribuer financièrement, à financer une oeuvre.

« Nous avons un réseau à l'international, mais là ça devient plus compliqué, indique Mme Cormier. Il revient au politique de décider quels pays pourront participer. C'est aussi difficile d'amorcer des discussions avec les ambassades tant que nous n'avons pas de confirmation du gouvernement. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer