Une pétition de 185 noms contre le 42 Cochrane

Urbanisme Gatineau42 rue CochranePATRICK WOODBURY, LeDroit...

Agrandir

Urbanisme Gatineau42 rue CochranePATRICK WOODBURY, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dans l'attente d'une décision administrative du service d'urbanisme de la Ville de Gatineau dans le dossier du 42, rue Cochrane, les résidents du quartier de la rue Cochrane se mobilisent pour éviter des 79, chemin Fraser à répétition dans leur secteur.

Une vingtaine de résidents du secteur ont rencontré, lundi soir, le conseiller du quartier et président du Comité consultatif d'urbanisme, Richard Bégin. Une pétition totalisant 185 noms de citoyens contre la construction d'un jumelé de deux étages parmi les bungalows de la rue Cochrane a été remise au conseiller.

«Nous craignons tous que la construction de cette maison provoque un précédent et que plusieurs maisons de ce type soient construites dans le quartier, explique Josée Ferland, voisine du jumelé en construction sur la rue Cochrane. Nous demandons une annulation de ce permis de bâtir. Mon mari et moi avons été renversés du degré d'inquiétude que cela suscite dans le quartier. Il est important que la Ville connaisse l'avis de ses citoyens dans ce dossier.»

Samedi, LeDroit révélait dans ses pages qu'un projet d'insertion domiciliaire à Aylmer pouvant donner l'impression de s'apparenter au 79, chemin Fraser venait d'être bloqué par la direction du service d'urbanisme après que des plaintes furent déposées à ce sujet par des citoyens du secteur. 

L'attachée de presse d'Action Gatineau, Karine Parenteau, a indiqué que M. Bégin préférait ne pas émettre de commentaire tant que la révision normative du permis de bâtir émis pour le 42, rue Cochrane ne sera pas terminée. Mme Ferland soutient toutefois que M. Bégin considère que le jumelé en construction n'a «pas sa place à cet endroit». 

«Il comprend nos inquiétudes, il les partage, mais c'est bien clair qu'il sera impossible pour lui d'intervenir au niveau politique si aucune règle n'a été brisée dans ce dossier», ajoute Mme Ferland.

À l'invitation du conseiller Bégin, les résidents du secteur évaluent présentement la possibilité de fonder une association de quartier afin de travailler avec la Ville de Gatineau à encadrer le développement du secteur. 

Le service des communications de la Ville de Gatineau indique que l'examen du permis de bâtir devrait être terminé d'ici la fin de la semaine.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer