Nouvelle proposition pour la rue de Cannes

Le conseiller Cédric Tessier dit apprécier l'implication des... (Étienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Le conseiller Cédric Tessier dit apprécier l'implication des citoyens de son district.

Étienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La mobilisation citoyenne est importante dans le district Limbour et elle ne semble pas sur le point de s'essouffler dans le cas des débats sur la circulation automobile dans le quartier.

Lundi dernier, les citoyens de Limbour se rassemblaient pour questionner leur conseiller, Cédric Tessier, sur de nombreux enjeux. L'implantation d'un cul-de-sac fonctionnel sur la rue du Sommelier était au coeur des discussions, tout comme la proposition de prolonger la rue de Cannes.

Cette mobilisation n'aura pas été en vain, du moins pour les résidents inquiétés par le projet de la rue de Cannes. M. Tessier prépare une contre-proposition dans ce dossier après avoir entendu les arguments. Il présentera son projet mardi au conseil municipal.

«Des nouveaux arguments utilisés par les opposants m'ont convaincu d'entreprendre une réflexion là-dessus. J'ai fait les vérifications et vais faire une annonce dans ce dossier-là au prochain conseil, mardi.»

Cédric Tessier ne veut pas préciser, pour l'instant, quel argument l'a fait changer d'avis, ni en quoi consistera sa proposition. L'élu est toutefois clair lorsqu'il affirme que certaines craintes dans ce dossier étaient non fondées. Notamment les inquiétudes du côté environnemental.

«Gatineau a un des règlements les plus sévères en matière de protection des milieux humides. Il n'a jamais été question de ne pas respecter ce règlement. [...] Si ce n'est pas faisable, il n'y en aura pas de rue. On ne changera pas les règlements pour faire une rue.»

Pour ce qui est de la rue du Sommelier, M. Tessier persiste à dire que le cul-de-sac fonctionnel représentait la meilleure solution. Il indique avoir voulu éviter de transformer en rue collectrice, une artère qui n'était pas prévue à cet effet au départ. Selon l'élu, le cul-de-sac fonctionnel permet également aux services d'urgence de continuer à emprunter ce chemin, tout comme les automobilistes en cas de travaux ou d'accident sur la rue Saint-Louis.

Un district mobilisé

Une chose est certaine, cette décision aura été scrutée à la loupe. Cédric Tessier affirme apprécier l'implication des citoyens de son district, l'un des plus mobilisés de la Ville.

«D'élections en élections, Limbour c'est toujours le district où il y a le plus haut taux de participation. Les gens sont impliqués dans la vie démocratique, c'est un fait. [...] Même quand je ne suis pas d'accord avec une position, ça ne veut pas dire que les arguments ne font pas de sens.»

jpaquette@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer