Vice-présidence de la FCM: Pedneaud-Jobin n'appuiera pas Goneau

La conseillère gatinoise Sylvie Goneau.... (Étienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

La conseillère gatinoise Sylvie Goneau.

Étienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le maire de Gatineau votera contre la candidature de sa collègue Sylvie Goneau, qui se présente comme troisième vice-présidente de la Fédération canadienne des municipalités (FCM), cette semaine, à Edmonton.

Mme Goneau est la déléguée de la Ville de Gatineau à la FCM. En obtenant ce poste de vice-présidente, elle pourrait éventuellement devenir présidente de l'organisation.

Maxime Pedneaud-Jobin, qui sera aussi à Edmonton, a expliqué sa décision mercredi dans un échange de courriels. Il affirme avoir donné son appui à la mairesse suppléante de Québec lors de discussions avec le maire de Québec, Régis Labeaume, «longtemps avant la décision de Mme Goneau de se présenter».

Il indique qu'il ne fera pas campagne contre une conseillère de Gatineau, mais il maintient sa position sur la pertinence que Québec occupe ce poste. «Je rappelle que Mme Goneau est mandatée par la Ville de Gatineau pour siéger au conseil d'administration de la FCM, a précisé le maire. Elle est aussi membre de plusieurs comités et elle a mon appui pour tous ces postes. Quant à la question de la visibilité de Gatineau sur la scène canadienne, je tiens à préciser que je siège depuis 18 mois au caucus des maires des grandes villes de la FCM où, depuis deux rencontres, j'agis comme porte-parole.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer