Des jeunes engagés

Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, en compagnie... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, en compagnie des membres de la Commission jeunesse. Ils se sont rencontrés vendredi afin de discuter des enjeux qui touchent les jeunes.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pour une rare occasion, les jeunes de Gatineau ont eu l'opportunité de se rassembler, d'échanger et de partager certaines de leurs préoccupations par rapport à leur municipalité, vendredi à la Maison du citoyen.

La Commission jeunesse (CJ) de Gatineau a rassemblé des leaders de différentes écoles secondaires sur le territoire de Gatineau pour se prononcer sur divers enjeux qui touchent les jeunes directement. 

« L'idée est venue de deux jeunes de la Commission jeunesse, à leur première réunion. Ils s'étaient parlé avant et un a dit que ce serait le fun de faire un sommet des conseils des élèves où les élèves pourraient se parler entre eux. [...] Tout le monde a dit, c'est une bonne idée, on n'a jamais pensé à ça », relate la coprésidente de la CJ, Émilie Émond.

Certains de ces enjeux ont un impact à l'interne de la CJ, notamment la communication entre les élèves des différentes écoles gatinoises. Les participants du Sommet ont proposé la mise sur pied d'une plateforme électronique pour promouvoir les activités organisées dans les différentes écoles et quartiers de Gatineau.

Des préoccupations par rapport à l'offre de service de la Société de transport de l'Outaouais (STO) les soirs et la fin de semaine ont également été soulevées.

« Il devrait y avoir une rencontre avec les dirigeants de la STO et les jeunes pour essayer de trouver des solutions ensemble, ç'a de bonnes chances d'aboutir », indique le conseiller, coprésident et ex-membre de la CJ, Cédric Tessier.

Le maire de Gatineau (ex-coprésident de la CJ), Maxime Pedneaud-Jobin, s'est réjoui d'entendre les jeunes se prononcer et offrir leurs idées, mais également de voir la participation de leaders de la communauté gatinoise à l'activité. Ceux-ci étaient présents pour orienter les participants du sommet.

« Ça fait des meilleurs citoyens, de meilleurs leaders, souligne M. Pedneaud-Jobin. C'est intéressant, si les jeunes des différentes écoles se fréquentent, c'est des gens de différents secteurs de Gatineau qui se fréquentent. On a un intérêt nous aussi parce que c'est le sentiment d'appartenance qu'on consolide. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer