Début du débat public sur Guertin

Le secret sera levé ce matin, à 10h.... (Courtoisie)

Agrandir

Le secret sera levé ce matin, à 10h. Les discussions seront webdiffusées sur le site de la Ville de Gatineau.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le débat public tant attendu sur le centre multifonctionnel s'amorce aujourd'hui, en comité plénier, à Gatineau.

À l'heure actuelle, c'est la seule information qui émane de la Ville dans le dossier. Le cabinet du maire Maxime Pedneaud-Jobin maintient une opacité presque complète sur le déroulement à prévoir pour cette semaine cruciale.

Le secret sera levé ce matin, à 10h. Les discussions seront webdiffusées sur le site de la Ville de Gatineau. Il n'y a qu'un point à l'ordre du jour. Les élus ont reçu tous les documents pertinents à la discussion vendredi dernier.

L'exercice qui sera sans doute l'un des plus périlleux du mandat de l'administration Pedneaud-Jobin devrait débuter avec une présentation de l'état de la situation aux élus. Il ne serait pas surprenant que le maire fasse une allocution d'ouverture.

Par la suite, les micros s'ouvriront et toute la place sera donnée aux débats. Impossible de savoir si le choix qui se présente aux élus repose sur deux options simples, soit d'aller de l'avant avec le projet ou de tout recommencer à zéro, ou bien si le maire et son comité exécutif sortiront un lapin de leur chapeau, une troisième option, comme cela avait été le cas lors des discussions budgétaires entourant le pacte fiscal transitoire.

Ce qui est clair, cependant, c'est qu'à la lumière des dernières soumissions, le coût de construction du centre multifonctionnel avoisinera les 70 millions $, alors que les élus se sont fixé une limite de 63,5 millions $. La Ville a déjà investi 6 millions $ en services professionnels dans le projet. Québec a récemment reconfirmé sa subvention de 26 millions $. Aux dires du ministre des Affaires municipales du Québec, Pierre Moreau, il faudrait que le projet fasse l'objet de changements majeurs pour que le gouvernement remette en question sa participation.

La journée s'annonce aussi ardue pour les services municipaux. Des élus n'hésiteront pas à questionner les services municipaux sur la qualité des estimations des coûts du projet et le choix de la nouvelle stratégie d'appel d'offres. Après avoir transféré tout le dossier à l'Unité permanente anticollusion (UPAC) à la suite du premier appel d'offres, il y a un an, la Ville, qui avait confiance en ses estimations à 63,5 millions $, a misé gros sur sa nouvelle stratégie d'appel d'offres, tout en conservant essentiellement le même projet.

Au printemps 2014, lors du refus des premiers appels d'offres, la plus basse soumission, celle de la firme Ed Brunet, était de 66,2 millions $. « On ne veut pas payer 15 millions $ de plus, avait alors affirmé le maire Maxime Pedneaud-Jobin. Il y a une limite, et pour tout le conseil, elle est franchie allégrement. On est plusieurs à penser que ça doit rester à 63,5 millions $, et si ça va plus haut, on fera des choix à l'intérieur du projet. »

La rentabilité du futur centre multifonctionnel n'est, par ailleurs, pas acquise. Des données du budget d'exploitation anticipé du centre multifonctionnel obtenues par LeDroit, en juin 2014, démontrent que les Gatinois devront s'acquitter d'une facture annuelle de 2,1 millions $ en déficit d'exploitation. C'est tout près de 1 million $ de plus par année que ce que coûte l'aréna Robert-Guertin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer