Le Festival des montgolfières dans le rouge

Une étude sera réalisée afin de remettre le... (Photo Simon Séguin-Bertrand, archives LeDroit)

Agrandir

Une étude sera réalisée afin de remettre le festival sur le chemin de la viabilité.

Photo Simon Séguin-Bertrand, archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

De gros nuages gris planent au-dessus du Festival de montgolfières de Gatineau.

Le directeur du service des arts, culture et lettres, Louis Cabral, a affirmé mardi que l'organisation vivait des difficultés financières depuis sa dernière édition, au point où le festival doit maintenant avoir recours à sa marge de crédit.

Le conseiller Stéphane Lauzon, qui est également membre du conseil d'administration du festival, précise que les états financiers de l'événement n'ont toujours pas été présentés au conseil municipal et qu'il faudra attendre avant d'avoir un portrait plus juste de la situation.

Il est cependant clair que le Festival de montgolfières de Gatineau a terminé sa dernière édition dans le rouge. «Ce qui est inquiétant c'est que la température était au rendez-vous et que le festival est déficitaire, a lancé M. Lauzon. On vient de créer un comité interne dont les travaux débutent mercredi. On veut voir comment nous pourrions restructurer le festival.»

M. Lauzon précise que l'objectif du comité sera de trouver une solution à la viabilité à long terme du festival, mais en attendant, «il faudra rationaliser, c'est évident», a laissé tomber le conseiller. Cette rationalisation pourrait toucher certains volets du festival dès la prochaine édition. «Le festival ne sera pas nécessairement de moins grande envergure», a-t-il ajouté.

Le conseil municipal a approuvé mardi une dépense de 8000$ afin de participer à une étude de 40000$ devant jeter les bases d'une réorientation de l'événement, qui aura bientôt 30 ans. «Ça fait des années que le festival essaie de se réinventer, de se trouver une nouvelle identité et revoir un peu son offre, a précisé le maire Maxime Pedneaud-Jobin. Il y a un projet sur la table qui semble intéressant et l'étude va servir à explorer si c'est une bonne idée.»

Le conseiller Lauzon est demeuré très vague par rapport à ce qui sera étudié pour remettre le Festival de montgolfières de Gatineau sur le chemin de la viabilité. «On cherche à voir si nous pouvons amalgamer un autre événement au festival, lui donner une nouvelle vie, un nouveau sens, affirme le conseiller. C'est encore à l'état embryonnaire, mais il y aurait un volet événementiel et une infrastructure permanente à installer sur le site. Ça deviendrait un attrait principal qui pourrait attirer beaucoup de touristes.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer