Le maire souhaite plus d'autonomie pour les radars photo

Le maire de Gatineau a bien hâte d'ajouter les radars photo à l'arsenal de la... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le maire de Gatineau a bien hâte d'ajouter les radars photo à l'arsenal de la Ville de Gatineau pour coincer les automobilistes contrevenants, mais il rêve du jour où ce sera son service de police qui décidera de l'endroit où les installer et non pas le conseil des ministres. Le ministère des Transports a octroyé, mardi, le contrat pour l'achat et l'entretien de 37 radars photo qui seront déployés un peu partout au Québec. «C'est une bonne nouvelle, a indiqué Maxime Pedneaud-Jobin. La vitesse dans nos rues est une préoccupation dans tous les quartiers et sur nos grandes artères. Mais je le répète, ce sont les villes qui devraient gérer ça directement. Là, le choix des emplacements des radars photo doit passer devant le conseil des ministres, ça n'a aucun bon sens. Quand on parle d'autonomie municipale, c'est ce genre de projet qui devrait être entre nos mains. Nos policiers ont l'expertise et ce sont eux qui connaissent les endroits où il y a des accidents et le plus de risques.» Les radars photo doivent être déployés plus tard cet automne.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer