Huis clos au conseil municipal

Une révision en cours à Gatineau

Les procédures et les raisons justifiant les huis clos à la table du conseil... (PATRICK WOODBURY, Archives LeDroit)

Agrandir

PATRICK WOODBURY, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les procédures et les raisons justifiant les huis clos à la table du conseil municipal de Gatineau seront bientôt revues, sinon précisées.

Les élus attendent, d'ici quelques semaines, une présentation du Service des communications qui doit permettre de clarifier tout ce qui entoure les huis clos et les interventions médiatiques des conseillers, selon ce que LeDroit a appris.

«Nous devons faire attention avec les huis clos, a indiqué la conseillère Louise Boudrias. Nous devons d'ailleurs revoir le processus entourant les huis clos. Une présentation doit préciser quand, comment et pourquoi nous utilisons les huis clos.»

Mme Boudrias se dit d'accord avec cette révision de la procédure. «Nous n'abusons pas des huis clos, même si des fois je pense que certaines discussions auraient pu se faire en public, dit-elle. Ça n'empêche pas ce conseil d'être très transparent.»

Le président du conseil, Daniel Champagne, rappelle que Gatineau est un modèle de transparence et se dit fier de faire partie d'un conseil «avant-gardiste» à cet égard. «Tout de même, ajoute-t-il, lorsque confronté à des situations [de nature confidentielle] il va de soi que nous devons être vigilants en nous dotant de mécanismes qui permettent de protéger des intervenants pouvant être ciblés dans nos discussions.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer