La STO obtient une bonne note

La satisfaction globale de la clientèle de la Société de transport de... (Archives, LeDroit)

Agrandir

Archives, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La satisfaction globale de la clientèle de la Société de transport de l'Outaouais (STO) à l'égard des services offerts s'est améliorée entre 2013 et 2014, mais 16% des usagers interrogés estiment que leur expérience sur le réseau s'est dégradée pendant la même période.

Selon un sondage mené en décembre dernier par la firme Léger pour le compte de la STO, la note globale moyenne accordée par les 1002 usagers interrogés s'établit à 7 sur 10, comparativement à 6,4 sur 10 l'année précédente.

En regardant les résultats en fonction des secteurs, ce sont les usagers du secteur Gatineau qui sont les plus satisfaits, avec une note globale de 7,3 sur 10. Les usagers des secteurs Masson-Angers (6,6 sur 10) et Buckingham (6,7 sur 10) sont ceux qui ont accordé les notes globales de satisfaction les moins élevées.

Invités à comparer leur expérience avec la STO entre novembre 2013 et novembre 2014, les usagers ont affirmé avoir observé une amélioration dans 32% des cas. La qualité des services est demeurée stable selon 42% des répondants, et s'est détériorée selon 16% d'entre eux. 10% des répondants ne se sont pas prononcés sur cette question.

Le sondage de la firme Léger a été mené par téléphone et par Internet, «selon un échantillon représentatif d'usagers de tous les secteurs de Gatineau», entre le 5 et le 22 décembre 2014.

Un travail constant

Le président de la STO, Gilles Carpentier, estime que ces résultats viennent valider les observations faites sur le terrain. «Il y a toujours du travail d'amélioration à faire en transport en commun, et ça doit toujours être une pratique du quotidien de continuer à mesurer et analyser la performance de nos lignes.»

Selon M. Carpentier, les résultats du sondage prouvent le «lien direct entre la satisfaction, qui est quand même à un niveau général assez élevé, et les investissements (que la STO a faits)». «On a fait trois interventions significatives depuis notre arrivée en poste, avec l'aide de la direction de la STO, et je pense que ç'a porté fruit», a-t-il dit.

La STO attend aussi, le mois prochain, les résultats d'une étude de la firme MMM afin de poursuivre «la recherche de constats et de solutions» pour améliorer le réseau en prévision de l'automne prochain.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer