Transport en commun: Gatineau devra investir pour s'arrimer

Le maire d'Ottawa, Jim Watson.... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

Le maire d'Ottawa, Jim Watson.

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le maire d'Ottawa, Jim Watson, invite la Ville de Gatineau à évaluer la possibilité de participer financièrement pour compléter l'arrimage entre les deux réseaux de transport en commun sur le pont Prince-de-Galles.

Ottawa n'a pas d'argent actuellement pour financer les travaux sur ce pont, ciblé comme la meilleure opportunité pour arrimer les deux réseaux. «Nous devons déterminer notre priorité quant aux ponts, note M. Watson. Nous avons un pont à faire pour relier Ottawa-Ouest et le Glebe, mais nous voulons aussi un pont pour rejoindre Gatineau. En ce moment, nous sommes incapables de payer pour les deux ponts. Dans les prochains mois, nous verrons si on peut avoir un partenariat avec la Commission de la capitale nationale et la Ville de Gatineau.»

Le maire Watson donne ainsi un avant-goût de l'ordre du jour de l'importante rencontre qui doit avoir lieu entre la Ville d'Ottawa et la Ville de Gatineau, ce printemps, concernant le transport en commun.

Faisant écho aux propos tenus mardi dans LeDroit par le conseiller Richard Bégin, qui se désolait qu'Ottawa ne fasse que peu de cas des revendications de la Ville de Gatineau quant à l'importance d'arrimer les deux réseaux de transport en commun, le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, a rappelé que le dialogue entre les deux villes est important. «Quand on se respecte, on dit ce qu'on pense et c'est ce que Richard Bégin fait, a noté le maire. Le dialogue se poursuit de façon positive. L'enjeu de l'arrimage, j'en parle depuis des années. La sortie de M. Bégin s'inscrit dans la volonté de trouver une solution aux besoins d'arrimage.»

Jim Watson a répété que la priorité pour lui était de terminer la phase I du train léger et de préparer la phase II. Il reconnaît toutefois que des efforts doivent être faits pour améliorer la fluidité entre les deux rives. «Nous avons une connexion entre les deux systèmes, mais elle n'est pas ce qu'il y a de plus efficace, a-t-il dit. Nous verrons en mars, lors des discussions avec Gatineau, ce que nous pouvons faire de mieux.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer