Collusion: Gatineau veut se faire rembourser

La ministre de la Justice Stéphanie Vallée croit... (PHOTO JACQUES BOISSINOT, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

La ministre de la Justice Stéphanie Vallée croit pouvoir récupérer «plusieurs dizaines de millions» d'argent volé à l'État québécois et aux municipalités, grâce au projet de loi 26, sans que les contribuables aient à financer le processus.

PHOTO JACQUES BOISSINOT, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Gatineau se sent maintenant bien outillée pour aller chercher les sommes qui lui ont été volées par les firmes de génie qui ont utilisé un système collusionnaire au courant des années 2000. Le Maire Maxime Pedneaud-Jobin souhaite même poursuivre l'analyse à d'autres secteurs d'activité afin, dit-il, d'aller «en chercher le plus possible».

Le projet de loi déposé, mercredi, par la ministre de la Justice, Stéphanie Vallée, donne tous les outils qu'attendait Gatineau pour se lancer à la poursuite des entreprises qui ont volé les contribuables au cours des dernières années.

«Le gouvernement facilite beaucoup le processus pour aller chercher cet argent-là, explique le maire. Il incite les entreprises à prendre les devants, et si elles ne le font pas, le gouvernement nous donne aussi les outils pour qu'on puisse poursuivre tout en protégeant les contribuables, pour ne pas que ce soit eux qui fassent les frais de ces poursuites-là.»

Plus de détails dans l'édition du Droit du 5 décembre 2014

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer