Budget 2015: des économies de 6,3 millions $

Le conseiller municipal du Plateau, Maxime Tremblay.... (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Le conseiller municipal du Plateau, Maxime Tremblay.

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La révision des dépenses et des services, dont le bilan des travaux était attendu depuis longtemps à Gatineau, a permis de dégager des économies récurrentes de 6,3 millions $.

«Encore plus que les résultats financiers qu'ils permettent, ces efforts mènent à un changement de culture, a insisté, hier, le président de la Commission de révision des dépenses, Maxime Tremblay. Cette approche-là sera permanente et permettra de toujours aller de l'avant.» D'ici 2017, les travaux de cette commission devront permettre de dégager des économies récurrentes de 15 millions $.

Les plus grandes économies ont été faites dans des processus d'amélioration continue (2,04 millions $) dans plusieurs services et dans des ponctions budgétaires (2,87 millions $). Des changements dans la structure organisationnelle permettent de dégager des économies de 1,23 million $. L'analyse des dépenses a aussi permis d'éviter des dépenses de 3,4 millions $ en achat de nouvel équipement. Cette somme n'est toutefois pas récurrente.

Manque à gagner

Un montant de 2,5 millions $ provenant des 6,3 millions $ d'économies de la révision des dépenses servira à combler un manque à gagner dans le budget 2015. Le reste des économies dégagées a permis à la Ville de réorganiser certains postes et services municipaux afin de mettre en place une organisation plus efficace. C'est notamment le cas pour la création du Bureau des grands projets qui permettra à la Ville d'assurer un meilleur suivi de ses grands projets d'infrastructures.

«La révision des dépenses est un outil incontournable et essentiel, surtout dans le processus budgétaire qu'on connaît, a ajouté la conseillère Denise Laferrière. Nous cherchons de l'argent partout, les gens sont déjà surtaxés et en plus nous avons un gouvernement provincial qui nous donne des jambettes.»

Les travaux de la Commission de révision des dépenses doivent s'attarder dès 2015 sur une révision complète de la tarification au Service des loisirs. Des travaux auront aussi lieu, entre autres, dans les départements de l'informatique, des travaux publics et de l'urbanisme.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer