L'avenir du crédit de taxes dans le centre-ville en jeu

Le programme de crédit de taxes dans le centre-ville de Gatineau mis en place... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Le programme de crédit de taxes dans le centre-ville de Gatineau mis en place en 2008 a mené à la construction de 532 unités de logement. C'est plus que pendant les deux décennies précédentes, révèle un bilan du programme présenté mardi matin dans le cadre de l'étude du budget 2015 à Gatineau.

Gatineau aura versé, sur une période allant de 2009 à 2024, une somme de 6,5 millions $ en crédit de taxes dans le centre-ville. Toutefois, la construction amènera des revenus fonciers additionnels de 13,6 millions $ au cours de la même période, donc des revenus fonciers nets de 7,1 millions $ pour la Ville de Gatineau. 

La directrice déléguée du Service de l'urbanisme, Catherine Marchand, précise que plusieurs projets d'envergure dans le centre-ville n'auraient pas été réalisés sans le programme de crédit de taxes. Elle ajoute que si le programme n'est pas reconduit, des projets actuellement à l'étape de planification pourraient être abandonnés. 

La majorité des nouveaux résidents du centre-ville ayant profité de ce crédit de taxes sont des gens âgés de 35 à 65 ans, souvent des gens dont la résidence familiale a été désertée par les enfants. L'élément le plus attrayant qui a mené ces gens à déménager dans le centre-ville de Gatineau est la proximité avec le centre-ville d'Ottawa. La proximité du lieu de travail et de parcs en bordure de la rivière des Outaouais est aussi un élément intéressant pour les nouveaux résidents. 

Les élus gatinois doivent maintenant décider s'ils reconduisent ce programme qui prend fin le 31 décembre prochain. Trois options leur sont présentées, en plus du statu quo. Ces options impliqueraient des crédits de taxes totalisant entre 15 et 21 millions $ et des revenus fonciers additionnels nets variant entre 7 et 12 millions $. Le nouveau programme pourrait être en place pour une période variant entre 6 et 10 ans.

Plus de détails à venir

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer