HOM prépare sa prochaine transaction

La Chanterelle accueille des gens avec des problèmes... (MARTIN ROY, LeDroit)

Agrandir

La Chanterelle accueille des gens avec des problèmes de santé mentale.

MARTIN ROY, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après la tentative ratée d'absorber la coopérative d'habitation St-Joseph et après avoir acheté au quart du prix la coop Chantigny, LeDroit a appris qu'Habitations de l'Outaouais métropolitain (HOM) est sur le point de mettre la main sur La Chanterelle, un OSBL d'habitation qui accueille des gens avec des problèmes de santé mentale.

La vente a été rendue obligatoire afin de continuer à bénéficier de subventions de la Société d'habitation du Québec (SHQ). La fusion entre la Fondation de l'hôpital Pierre-Janet - qui administrait l'organisme sans but lucratif (OSBL) d'habitation - et la Fondation du Centre de santé et de services sociaux de Gatineau (CSSSG) est à la racine de ce changement de statut.

La Fondation Pierre-Janet conserve actuellement un statut légal pour liquider ses actifs, dont La Chanterelle. Toutefois, c'est le CSSSG qui mène les discussions avec HOM dans ce dossier. Le centre de santé veut s'assurer que certaines conditions soient respectées puisque c'est lui qui fournirait les services pour la clientèle logée à cet endroit.

«Quand j'ai su ça, j'ai pété les plombs. Vous savez qu'ils mangent tout ce qui bouge?», lance la directrice générale du Regroupement des OSBL d'habitation et d'hébergement avec support communautaire en Outaouais (ROHSCO), Stéphanie Rajotte, à propos de HOM.

Celle-ci estime que HOM, le bras immobilier de l'Office municipal d'habitation de Gatineau (OMHG), agit de façon cavalière en Outaouais et s'approprie tout ce qui lui tombe sous la main afin d'élargir son influence.

«On doit respecter le champ d'action de chacun. C'est le ROHSCO dans le cas des OSBL», dit-elle.

Selon nos informations, c'est toutefois le CSSSG qui a insisté pour faire affaire avec HOM et son secrétaire-trésorier, Mario Courchesne, qui est aussi le directeur général de l'OMHG.

Au CSSSG, on n'a pas voulu commenter le dossier, pour l'instant, puisque les négociations sont toujours en cours avec HOM.

Du côté de la Société d'habitation du Québec (SHQ) , on affirme qu'il n'y avait aucune obligation de contacter le ROHSCO pour lui offrir la gestion du bâtiment. «Nous avons informé le Réseau québécois des OSBL d'habitation quand nous avons trouvé un propriétaire», affirme Myriam Régnier, une porte-parole de la SHQ.

Sise au 229, boulevard Labrosse, La Chanterelle a été inaugurée en 2009. La construction avait coûté environ 3,7 millions$.

L'Agence de la santé et des services sociaux de l'Outaouais a accordé un financement annuel de 900000$ pour offrir des services à toute heure du jour ou de la nuit aux résidents, des gens aux prises avec de graves problèmes de santé mentale.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer