La STO sommée d'étudier des trajets vers l'ouest

En plus des propriétaires du restaurant Tutti Frutti,... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

En plus des propriétaires du restaurant Tutti Frutti, d'autres commerçants du Village Gréber ont aussi entamé des procédures judiciaires semblables contre la STO.

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) force la Société de transport de l'Outaouais (STO) à faire l'analyse fine de trois corridors potentiels pour un éventuel lien rapide vers l'ouest, dont deux tracés qui avaient déjà été rejetés par le transporteur public.

LE MTQ DEMANDE À LA STO D'ÉTUDIER DES TRAJETS VERS L'OUESTCes études supplémentaires sur le rapport coûts/bénéfices des différents tracés repoussent de plusieurs mois l'échéancier prévu. La STO, qui avait arrêté son choix sur un lien rapide empruntant le boulevard des Allumettières, prévoyait soumettre son rapport final sur le tracé ciblé dès la fin de l'automne. La STO devra étendre son analyse aux tronçons du corridor Pink et celui d'Alexandre-Taché. Le président de la STO, Gilles Carpentier, a précisé que les exigences du ministère repoussent l'échéancier à la fin du printemps prochain.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer