Bouchons à prévoir à l'heure de pointe

Le boulevard Maisonneuve est une artère à éviter... (Étienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

Le boulevard Maisonneuve est une artère à éviter depuis hier.

Étienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le retour à la maison s'annonce cauchemardesque aujourd'hui encore pour des milliers d'automobilistes gatinois travaillant à Ottawa.

Hier, en milieu d'après-midi, la Ville de Gatineau a procédé à la fermeture d'un tronçon de près de 300 mètres du boulevard Maisonneuve, en raison d'un bris d'aqueduc survenu pendant des travaux dans le secteur.

Le bris, causé par une erreur humaine, a réduit à une seule voie en direction sud la circulation routière entre le boulevard des Allumettières et la rue Laurier, en plus de la voie réservée aux autobus.

Comme la fermeture n'avait pas été prévue, et comme elle n'a été annoncée qu'à la dernière minute, ce n'est qu'en arrivant dans le secteur que de nombreux d'automobilistes ont appris la mauvaise nouvelle.

Pendant des heures, plusieurs résidents de l'Outaouais travaillant à Ottawa ont rongé leur frein, en raison des nombreux bouchons de circulation causés dans les environs.

Déjà dès 15 h, les automobilistes faisaient patiemment - ou non - la file sur le pont du Portage. Les voitures étaient si nombreuses que la file traversait complètement la rivière.

Les adeptes du transport en commun et les cyclistes s'en sont quant à eux tirés sans trop de problèmes.

Ce segment de route devait être fermé à la circulation à compter de vendredi soir, et ce jusqu'aux aurores, lundi. Des fermetures partielles de voies sur le boulevard Maisonneuve sont également prévues lundi durant la journée afin de permettre à l'entrepreneur de finaliser les travaux.

Les Feux sont prêts

Ayant l'habitude des travaux routiers estivaux, les Grands Feux du Casino du Lac-Leamy, qui s'amorcent samedi, recommandent cette année encore aux amateurs d'artifices l'utilisation des navettes prévues à cet effet par la STO.

« Nous avons la chance d'être un événement qui se déroule en soirée, après l'heure de pointe, alors l'impact des travaux demeure minime », souligne Annie Spooner, porte-parole des Grands feux.

« Cela dit, on s'assure que les gens savent que la meilleure façon de se rendre aux Grands feux, ce sont les navettes de la STO. Pour l'instant, nous ne prévoyons pas davantage (de bouchons de circulation) qu'à l'habitude, mais nous nous ajusterons en conséquence, au besoin. »

« Il n'y a pas eu une année, depuis la naissance des Grands feux, où il n'y a pas eu de travaux d'importance ! », conclut-elle.

Toutes nos nouvelles sur ledroitsurmonordi.ca 

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer