Transport de produits dangereux à Gatineau

Les données remontent à 1997

La Ville de Gatineau affirme détenir un bon... (Archives, LaPresse)

Agrandir

La Ville de Gatineau affirme détenir un bon portrait d'ensemble des matières dangereuses qui transitent sur son territoire même si le dernier rapport précis sur le sujet date de 16 ans.

Archives, LaPresse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Alors que la tragédie de Lac-Mégantic soulève une foule de questions sur le transport des produits dangereux, la Ville de Gatineau ignore les quantités précises de pétrole et de produits chimiques qui transitent sur son territoire. Les dernières données fouillées sur le sujet remontent à 1997, soit il y a déjà 16 ans.

À l'époque, le ministère québécois des Transports (MTQ) a demandé au groupe Coginac de dresser l'inventaire de toutes les matières dangereuses entrant et sortant par camion de la province. Les parcours de matières dangereuses ont été sélectionnés à partir de cette étude.

C'est ainsi qu'on a pu établir, par exemple, que 18,5 millions de litres de pétrole transitaient par les routes de Gatineau en 1997, de même que 1,5 million de litres de propane. C'est sans compter des tonnes et des tonnes de produits destinés à l'industrie comme le chlorate et le chlorite de sodium, ou le peroxyde d'hydrogène utilisé pour le blanchiment de la pâte à papier.

Dernier inventaire pointu

Depuis le rapport Coginac, aucun inventaire aussi pointu n'a été réalisé au Québec. « Les dernières informations précises dont on dispose datent effectivement de 1997 », confirme Jacques Rathwell, responsable du bureau de la sécurité civile à la Ville de Gatineau. « C'est que ce type d'information est très difficile à colliger. Beaucoup de camionneurs et de compagnies de camionnage transportent des matières dangereuses. Et ils n'ont aucune obligation de divulguer ou d'informer les municipalités de ce qu'ils transportent. »

Malgré tout, la Ville de Gatineau affirme avoir un bon portrait d'ensemble des matières dangereuses qui passent sur son territoire. Elle échange régulièrement de l'information avec les grosses industries comme Erco Mondial ou Kruger, mais également avec Résolu qui a repris ses activités à son usine de Gatineau. La Ville est aussi en communications avec les deux principaux distributeurs de propane sur son territoire.

En ce qui a trait à l'essence, Gatineau n'a pas d'information précise à jour sur les quantités transportées sur ses routes. Mais ce n'est pas un problème majeur, selon M. Rathwell. « On est conscient qu'il y a du transport de propane, d'essence et de diesel sur nos routes. On sait que chaque camion-citerne contient environ 54 000 litres. Ce sont des choses connues, des informations courantes. Alors nous, on y va toujours avec le maximum. On présume que le camion-citerne est plein et l'intervention est toujours faite à partir du pire scénario. Comme ça, nous sommes certains de ne pas manquer notre coup. »

Quant au transport ferroviaire des matières dangereuses, il est marginal à Gatineau, affirme M. Rathwell.

« C'est très limité au niveau du territoire. Comme on sait, la voie ferrée a été démantelée sur une bonne partie du territoire pour les travaux du Rapibus. À ce niveau-là, il n'y a donc pas de préoccupations. Par contre, il y a du transport ferroviaire qui se fait pour l'usine Erco Mondial dans le secteur Buckingham. Mais on a un inventaire des wagons qui vont là chaque semaine. »

Comité sporadique

Un comité mixte municipal industriel (CMMI) a été formé en 2004 pour échanger de l'information sur les produits dangereux à Gatineau. La municipalité y siège en compagnie des représentants de plusieurs ministères et des grands industriels.

Mais le comité se réunit de façon sporadique. La dernière rencontre remonte à plus d'un an.

« Dans le fond, on s'est entendu avec ces gens-là que lorsqu'on a un besoin pressant, on se réunit. En dehors de cela, on maintient des liens de communications », explique M. Rathwell.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer