La Dre Bureau appuie François Roy

Tout en soulignant qu'elle n'approuve pas la grève... (Simon Séguin-Bertrand, LeDroit)

Agrandir

Tout en soulignant qu'elle n'approuve pas la grève de la faim de François Roy, la Dre Anne-Marie Bureau a voulu dénoncer le fait que des familles soient contraintes de vivre dans des logements insalubres.

Simon Séguin-Bertrand, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

À la quinzième journée de sa grève de la faim, le coordonnateur de Logemen'occupe, François Roy, a reçu l'appui de la Dre Anne-Marie Bureau, du Centre de pédiatrie sociale de Gatineau.

Tout en soulignant qu'elle n'approuve pas la grève de la faim de M. Roy, la Dre Bureau a voulu dénoncer le fait que des familles soient contraintes de vivre dans des logements insalubres.

«Est-ce que le fait de vivre dans une maison qui est insalubre a un impact sur la santé? La réponse est oui. Si on ne regarde que les moisissures, on sait que les moisissures vont donner des symptômes essentiellement respiratoires, a indiqué la Dre Bureau. [...] Il y a des gens qui sont plus sensibles: les gens qui ont déjà des problèmes pulmonaires bien sûr, les personnes âgées, les personnes immunodéprimées, mais aussi les enfants, et surtout les petits enfants, et dans notre quotidien, on le voit clairement.»

La Dre Bureau a précisé que de vivre dans un endroit mal chauffé ou rempli d'insectes peut aussi causer un stress dont les impacts sont importants sur la santé.

«On sait maintenant, avec des données solides dans la littérature, que le stress chronique, ça a un effet sur la santé des enfants, et ça a un effet majeur au niveau du développement de leur cerveau, a-t-elle mentionné. Ce n'est pas rien.»

La Dre Bureau souhaite ainsi que les «acteurs principaux» se concertent davantage dans ce dossier.

«Je ne trouve pas ça normal que la santé publique, la municipalité et les autres paliers de gouvernement et le milieu communautaire ne se tiennent pas dans ce dossier comme ils se tiennent dans d'autres dossiers», a-t-elle déploré.

François Roy a pour sa part indiqué ne pas avoir eu de nouvelles du cabinet du ministre des Affaires municipales, Sylvain Gaudreault, qu'il souhaite rencontrer.

Toutes nos nouvelles sur ledroitsurmonordi.ca

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer