Affaissement de chaussées: les conduites en tôle pointées du doigt

Les vieux tuyaux en tôle d'acier ondulé, comme... (Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit)

Agrandir

Les vieux tuyaux en tôle d'acier ondulé, comme celui qui a cédé sous la rue Amherst en avril dernier, arrivent à la fin de leur vie utile.

Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit

Partager

Sur le même thème

La dégradation d'un vieux réseau de conduites d'égout en tôle ondulée serait à l'origine d'au moins deux affaissements de chaussées survenus ces derniers mois à Gatineau.

Tant dans le cas de la rue Amherst, en avril dernier, que de l'avenue Gatineau, la semaine dernière, c'est la corrosion de ces vieux tuyaux en tôle d'acier ondulé qui est pointée du doigt pour expliquer l'effondrement de la chaussée.

Très populaires dans les années 1980, ces conduites arrivent pour plusieurs à la fin de leur vie utile. Or, ils étendent leurs ramifications sous près d'une trentaine de kilomètres de rues à Gatineau. Beaucoup servent de ponceaux et sont visibles le long des autoroutes.

Le vieillissement de ces tuyaux préoccupe la Ville de Gatineau. D'autant plus qu'à l'heure actuelle, elle n'a pas une idée très précise de leur degré de détérioration. La Ville veut y remédier en augmentant le rythme de ses inspections. «On va faire des efforts pour améliorer la connaissance de ces réseaux-là. Parce qu'on ne pourra maintenir le rythme actuel de perforation», indique André Lambert, directeur général adjoint de la Ville de Gatineau.

Factures salées

Ces effondrements surprises coûtent cher. Dans le cas de la rue Amherst, la Ville de Gatineau a dû racler ses fonds de tiroir pour réaliser les travaux au plus vite, d'autant plus que l'hiver approchait et que la conduite était située près de l'intersection avec le boulevard Saint-Joseph, une artère très passante. La vieille conduite en tôle ondulée de 2,4 mètres de diamètre a été remplacée par une toute neuve en béton pour un coût avoisinant 600000$. Sur l'avenue Gatineau, la facture liée à l'affaissement du 15février reste à déterminer.

Plus de détails dans LeDroit du 21 février ou sur ledroitsurmonordi.ca

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer