Angers en a assez du maire

Luc Angers... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

Luc Angers

Patrick Woodbury, LeDroit

Partager

L'avenir du conseiller municipal Luc Angers se précise. «Si je devais prendre ma décision demain matin, c'est clair que je choisis le retour à l'enseignement», affirme-t-il.

«La décision finale, je vais la prendre en avril ou en mai prochain, dit-il. Une chose est certaine cependant: si je vois que Marc Bureau demeure le favori à la mairie, où qu'il y a une panoplie de candidats qui se présentent, ce qui aura pour effet de faire passer M.Bureau pour un autre mandat, je me retire. Je m'imagine très mal faire un troisième mandat de conseiller avec Marc Bureau comme maire.»

Celui qui représente les citoyens du district de Pointe-Gatineau depuis 2005 arrive au bout de son congé sans solde. Soit il poursuit l'aventure de la politique municipale, soit il retourne enseigner en Ontario. M.Angers a cumulé 27 ans de carrière dans le milieu de l'enseignement ontarien. Il est à un peu plus de deux ans de pouvoir prendre sa retraite et toucher sa pleine pension. Il ne cache pas que ces considérations font aussi partie intégrante de sa réflexion.

«Dévalorisé»

«Marc Bureau est une personne honnête, mais jamais je n'ai pu connecter avec lui, raconte M.Angers. Il y a bien eu une petite lune de miel au début, mais ça n'a pas duré. On est demeuré très distant. Finalement, on n'a jamais pu vraiment travailler ensemble. Je ne suis pas intéressé à poursuivre là-dedans.»

Luc Angers reproche au maire de ne pas avoir su rassembler les forces des individus autour de la table du conseil. Personnellement, il aurait apprécié que le maire lui accorde plus de responsabilités. «Personne ne veut se sentir dévalorisé dans son travail, explique M.Angers. Personne ne veut sentir que son opinion ne compte pas. C'est ce que j'ai trop souvent ressenti sous cette administration.»

Le conseiller municipal de Pointe-Gatineau affirme cependant être à l'aise avec Action Gatineau et il croit que Maxime Pedneaud-Jobin est «un bon candidat pour la mairie». «M.Pedneaud-Jobin est très bon au niveau des communications, il a une vision, il apporte quelque chose de différent, mais il lui reste encore un peu de travail à faire sur le terrain», précise M.Angers.

Toutes nos nouvelles sur ledroitsurmonordi.ca

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer