La neige rend les trottoirs impraticables à Gatineau

Les piétons jetés à la rue

Le seul trottoir disponible en bordure du boulevard... (PATRICK WOODBURY, LeDroit)

Agrandir

Le seul trottoir disponible en bordure du boulevard du Plateau, où Micheline Cole réside, est encombré d'un banc de neige et de glace qui fait 5 pieds de hauteur.

PATRICK WOODBURY, LeDroit

Partager

Sur le même thème

Douze jours après la grosse tempête du mois de décembre dernier, la Ville de Gatineau n'a toujours pas complété le déneigement de quelque 600 kilomètres de trottoir sur son territoire.

L'impatience commence à poindre chez certains citoyens, frustrés de ne pas avoir accès à leur trottoir pour se rendre à l'arrêt d'autobus ou aller chercher le courrier.

C'est le cas de Micheline Cole, une résidente du Plateau Symmes, dans le secteur Aylmer. Le seul trottoir disponible en bordure du boulevard du Plateau, où elle réside, est encombré d'un banc de neige et de glace qui fait 5 pieds de hauteur.

« J'ai téléphoné 6 fois à la Ville de Gatineau pour les aviser que, depuis la tempête du 21 décembre, le trottoir n'est pas accessible, se lamente-t-elle. Les gens doivent marcher sur le boulevard qui est étroit et glissant. Je vois les gens marcher dans la rue avec leur chien et je me dis : 'My God, quelqu'un va finir par se faire frapper !' C'est ridicule. On paie des taxes municipales pour le déneigement. Encore heureux que l'école primaire du Marais, qui est située au coin de la rue, soit fermée pour la période des Fêtes. »

Dans les 24 heures, mais...

Il suffit de se promener dans les rues de Gatineau pour constater que Mme Cole n'est pas la seule dans sa situation. À de nombreux endroits, des bancs de neige de plusieurs pieds de hauteur encombrent les trottoirs. Sur son site Internet, la Ville de Gatineau assure pourtant, noir sur blanc, qu'il « faut compter 24 heures après la fin des précipitations pour compléter le déneigement des trottoirs. »

Les citoyens qui téléphonent au service d'appels non urgents 311 pour savoir quand leur trottoir sera déneigé restent sur leur faim. « Votre trottoir sera déneigé éventuellement », nous a indiqué la préposée du 311 quand LeDroit a fait le test hier après-midi. Malgré ce qui est indiqué sur le site web, l'engagement de déblayer en 24 heures ne concerne pas les trottoirs, assure la préposée. « Ça, c'est vraiment pour les rues. Les trottoirs, ça vient après, c'est vraiment secondaire ».

Le conseiller responsable du déneigement à la Ville de Gatineau, Stefan Psenak, pointe du doigt le cocktail de neige, de pluie et de verglas qui s'est abattu sur la ville avant Noël. Avec les accumulations qui ont suivi, les bancs de neige sont devenus si hauts et si compacts qu'il est impossible de les déblayer avec les chenillettes. Gatineau va devoir sortir la machinerie lourde et souffler la neige. « Les opérations pour enlever les bancs de neige et nettoyer les trottoirs ont commencé (...) Ce sera fait un trottoir à la fois », a dit M. Psenak. Gatineau compte 591 km de trottoir.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer