Gaudreault «optimiste» pour les projets gatinois

Le député libéral dans Chapleau, Marc Carrière, et... (Martin Roy, Archives LeDroit)

Agrandir

Le député libéral dans Chapleau, Marc Carrière, et sa collègue de Hull, Maryse Gaudreault

Martin Roy, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La députée de Hull, Maryse Gaudreault, est optimiste quant à la réalisation de certains grands projets de la Ville de Gatineau à la suite du dépôt mardi du budget du gouvernement du Parti québécois.

Le ministre des Finances, Nicolas Marceau, a annoncé une réduction de 1,5 milliard$ par année des investissements publics en immobilisations au cours des cinq prochaines années, par rapport aux intentions du précédent gouvernement.

Au sortir de sa rencontre «productive et positive» avec le ministre responsable de l'Outaouais au cabinet de Pauline Marois, Stéphane Bergeron, MmeGaudreault n'a pu toutefois recevoir la ferme assurance que le futur centre multifonctionnel ainsi que le Cégep de l'Outaouais, entre autres, obtiendront le financement nécessaire à leur réalisation.

En mai dernier, le gouvernement libéral promettait un appui de 26,5 millions pour le nouveau Guertin. Un mois plus tard, Québec annonçait l'octroi de 22,4 millions$ pour agrandir le campus Félix-Leclerc du secteur Gatineau et réaménager le campus Gabrielle-Roy du secteur Hull.

«M.Bergeron n'était pas en mesure de nous confirmer que ces projets étaient en liste pour être réalisés. Mais on est très optimistes par rapport la suite des choses, précise la députée. On attend la confirmation du ministre.»

Il faudra attendre l'étude des crédits à l'Assemblée nationale en début d'année pour savoir avec certitude si Québec ira de l'avant avec le financement.

Il s'agissait hier d'une première rencontre entre les cinq représentants libéraux de la région, Maryse Gaudreault, Marc Carrière, Alexandre Iracà, Stéphanie Vallée et Charlotte L'Écuyer, avec le ministre Bergeron.

«On veut établir une relation de collaboration et de respect. M.Bergeron sera certainement une courroie de transmission auprès de ses collègues», souligne MmeGaudreault.

Le même optimiste accompagné d'attentisme vaut aussi pour d'autres projets, dont celui d'école primaire dans le quartier du Plateau, dans le secteur Hull.

«Même si il y a une augmentation de 1,8% à l'éducation primaire et secondaire (dans le budget), on va voir si ce projet sera priorisé par la ministre.»

Le président de la Commission scolaire des Portages-de-l'Outaouais (CSPO), Jocelyn Blondin, a discuté de ses priorités le mois dernier avec la nouvelle ministre de l'Éducation, Marie Malavoy. Un autre entretien est prévu avant la fin de l'année.

Stéphane Bergeron n'était pas disponible hier soir pour commenter la rencontre.

Toutes nos nouvelles sur ledroitsurmonordi.ca

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer