Le nouveau Guertin sera construit de bois

Le nouvel aréna Guertin sera en grande partie... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

Le nouvel aréna Guertin sera en grande partie en bois.

Patrick Woodbury, LeDroit

Partager

Les Olympiques de Gatineau évolueront dans un nouvel amphithéâtre construit en grande partie en bois à compter de 2015.

Les architectes embauchés pour concevoir le futur édifice de 52 millions de$ devront favoriser l'utilisation de ce matériau lors de l'élaboration des plans et devis.

«Un des éléments qu'on va regarder pour l'aspect architectural, parce que c'est beaucoup demandé maintenant, c'est d'utiliser le bois», a avancé le maire Marc Bureau.

La Ville de Gatineau a retenu hier matin les services d'un consortium de trois firmes d'architectes pour confectionner les plans du futur centre multifonctionnel. La société gatinoise Lapalme/Rheault, qui a notamment imaginé la transformation de l'église Saint-Raymond en centre d'escalade, fait partie de ce consortium. Elle s'est associée avec la montréalaise Lemay et associés, de même qu'avec Les Architectes associés de Ville de Saguenay. Le contrat est d'une valeur de 2,2 millions.

Extérieur boisé

M.Bureau a laissé entendre que l'utilisation du bois serait exigée surtout pour le revêtement extérieur du futur amphithéâtre dont la façade donnera sur le boulevard des Allumettières.

L'intérieur de l'aréna s'y prête moins, selon lui, puisqu'il comprendra de nombreux équipements de scénographie pour les spectacles.

Pourtant, la Ville de Gatineau ne devrait pas hésiter un instant à utiliser le bois pour améliorer l'acoustique intérieure du centre multifonctionnel. «À moins qu'ils veuillent que ça résonne quand les gens applaudissent et que ça fasse paraître qu'il y a plus de monde», rigole Jean Thiffault, démarcheur pour le Réseau des entreprises du secteur du bois de l'Outaouais (RESBO).

Blague à part, M.Thiffault se réjouit de cette décision de favoriser l'utilisation du bois sur un édifice de prestige comme le futur centre multifonctionnel. Le RESBO multiple les efforts de commercialisation du bois dans la région. Il a approché la Ville de Gatineau voilà déjà quelque temps pour la sensibiliser à sa cause.

«La Ville a signé la Charte du bois en 2011, rappelle M.Thiffault. La décision d'utiliser le bois pour le centre multifonctionnel va dans ce sens et c'est excellent. Il y a des avantages à choisir le bois. On utilise la main-d'oeuvre de chez nous, on favorise notre industrie du bois, on utilise un matériau qui est renouvelable, qui est vert et qui répond à tous les critères d'un bâtiment LEED.»

Ces dernières années, le bois a été retenu comme une composante centrale de plusieurs projets en région. «Il y a eu le nouveau centre communautaire de Wakefield, l'agrandissement du Moulin de Wakefield, le marché public de Ripon, énumère M.Thiffault. Il y a plusieurs projets qui roulent. Mais jusqu'à maintenant, c'est le centre multifonctionnel qui est le plus gros projet.»

Le nouveau centre multifonctionnel de Gatineau doit ouvrir ses portes à la fin de 2015.

Toutes nos nouvelles sur ledroitsurmonordi.ca

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer