Encore quelques approbations ministérielles à obtenir

Trois mois de plus avant le nouveau Guertin

Au lieu d'étrenner leur nouvelle patinoire à temps... (Martin Roy, Archives LeDroit)

Agrandir

Au lieu d'étrenner leur nouvelle patinoire à temps pour le début de la saison 2015-2016, les Olympiques n'y donneront leurs premiers coups de patin que vers le mois de décembre ou de janvier 2015.

Martin Roy, Archives LeDroit

Partager

Le premier appel d'offres pour la construction d'un nouveau Guertin n'est pas encore lancé à Gatineau que, déjà, le projet d'amphithéâtre se bute à un retard imprévu de trois mois.

La Ville de Gatineau devra obtenir plusieurs approbations ministérielles avant de débuter la construction de son nouveau centre multifonctionnel de 53 millions $ sur la rue Carillon. Le maire Marc Bureau a été mis au courant en juillet dernier de nouvelles exigences du gouvernement du Québec en ce qui a trait aux grands chantiers d'infrastructures.

Tout comme Trois-Rivières et Laval qui mettent aussi en chantier des centres multifonctionnels, Gatineau devra dorénavant fonctionner selon les exigences d'Infrastructure Québec, un organisme provincial qui relève du Conseil du Trésor.

Avant de débuter la construction du nouveau Guertin, Gatineau devra donc obtenir le feu vert d'Infrastructure Québec, puis du Conseil du Trésor et, enfin, du nouveau conseil des ministres du gouvernement de Pauline Marois.

« À chaque étape qu'on va avancer dans le projet, on aura à valider avec le ministère et Infrastructure Québec. Donc c'est un peu plus long. À deux reprises, il va falloir faire approuver nos plans et devis. Ça va nous amener des délais de trois ou quatre mois de plus que ce que nous avions prévu », estime le maire Marc Bureau.

Jusqu'à hier, aucun membre du conseil municipal n'avait évoqué la possibilité que les nouvelles règles édictées par Québec puissent entraîner des retards dans la réalisation du centre multifonctionnel. Ce n'était toutefois pas une surprise pour le maire Marc Bureau. Il dit avoir été mis au courant des exigences de Québec voilà déjà quelques mois par l'ex-présidente du Conseil du Trésor, Michelle Courchesne.

Le maire Bureau compte maintenant faire des pieds et des mains auprès du nouveau ministre responsable de la région de l'Outaouais, Stéphane Bergeron, afin d'accélérer le cours des choses. « C'est un des premiers dossiers que je vais aborder avec lui, afin qu'on puisse réduire les échéanciers. Je vais lui demander de revenir à la formule qui existait avant, afin qu'on puisse avoir le centre multifonctionnel pour septembre 2015, notre objectif initial. »

La Ville de Gatineau franchira tout de même un premier pas vers la réalisation du futur amphithéâtre, ce matin, avec le lancement d'un appel d'offres pour les services professionnels. D'une valeur de plus de 3 millions, le contrat mènera à l'embauche d'ingénieurs, d'architectes et de spécialistes de toutes sortes. En raison du décès tragique d'un chargé de projet embauché le printemps dernier, la Ville se rabattra sur un de ses ingénieurs à l'interne pour gérer la conception des plans et devis du futur amphithéâtre.

Déception chez les Olympiques

Du côté des Olympiques de Gatineau, la déception était palpable. Au lieu d'étrenner leur nouvelle patinoire à temps pour le début de la saison 2015-2016, le club de hockey junior n'y donnera ses premiers coups de patin que vers le mois de décembre ou de janvier 2015. « C'est un autre retard désolant car le gouvernement a fait l'annonce du financement du nouveau Guertin en mai 2012. Trois ans et demi pour réaliser un projet, nous trouvons que c'est très long », a réagi hier Alain Sear, président des Olympiques.

Toutes nos nouvelles sur ledroitsurmonordi.ca

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer