Le nouvel édifice de 4,4 millions$ comprendra 27 logements abordables

La Soupe populaire déménagera dans de nouveaux locaux

La relance du centre-ville de Gatineau ne passera pas seulement par  l'arrivée... (Photo: Robert Skinner, archives La Presse)

Agrandir

Photo: Robert Skinner, archives La Presse

Patrick Duquette
Le Droit

La relance du centre-ville de Gatineau ne passera pas seulement par l'arrivée de prestigieux édifices publics et de condos de luxe.

D'ici l'automne 2012, la Soupe populaire de Hull déménagera dans un nouveau centre de 4,4 millions, tout près de l'aréna Guertin.

L'organisme quittera ses locaux exigus de la rue Charlevoix où elle sert depuis des années des repas aux gens appauvris du Vieux-Hull.

La soupe populaire s'installera au rez-de-chaussée d'un nouvel édifice qui sera construit à l'angle du boulevard des Allumettières et de la rue Saint-Rédempteur.

Vingt-sept logements abordables, destinés à des locataires âgés de 55 ans et plus, seront aménagés aux étages supérieurs.

Environ un an après avoir approuvé les plans, la Ville de Gatineau a confirmé hier une participation financière de près de 800 000 $ au projet.

La Société d'habitation du Québec demeure toutefois le principal bailleur de fonds. La Soupe populaire fournit le terrain et contribue un demi-million au projet.

La conseillère municipale Denise Laferrière a vanté ce « projet structurant » qui cadre avec les orientations du nouveau plan particulier d'urbanisme (PPU) pour le centre-ville.

L'entrée principale du nouvel édifice, destinée aux usagers de la soupe populaire, donnera sur le boulevard des Allumettières. Une entrée séparée, rue Charlevoix, permettra aux locataires d'accéder aux logements sans être inquiétés.

« Contrairement à l'ensemble des autres maisons qui tournent le dos à des Allumettières, l'entrée principale va se retrouver sur des Allumettières. C'est donc un premier pas dans l'orientation qu'on a pris au niveau de comment on voyait le développement de ce boulevard important », a-t-elle dit.

Le directeur de la Soupe populaire de Hull, Sylvain Laflamme, a beaucoup insisté pour que l'entrée principale donne sur le boulevard.

Les attroupements qui se produisent devant les installations actuelles de la rue Charlevoix, en plein coeur d'un quartier résidentiel, suscitent régulièrement des plaintes.

« Ce n'est pas toujours le fun d'avoir des clients de la soupe populaire pour voisin, reconnaît M. Laflamme. Surtout que, dans le centre-ville, on a des gens qui ont des problèmes de toxicomanie et de prostitution. Lorsqu'on a planifié ce projet-là, on voulait préserver le quartier. Je voulais absolument mettre notre entrée sur des Allumettières pour ne pas que les gens aillent s'évacher. Je peux comprendre que les résidents de la place veulent avoir leur intimité. »

Il s'attend à ce que la nouvelle soupe populaire attire une nouvelle clientèle, notamment les mères monoparentales de l'Île de Hull et leurs enfants. La construction de l'édifice devrait être complétée à temps pour l'automne 2012.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer