La révolution 2.0 bientôt à la Bibliothèque de Gatineau

Le temps où les bibliothèques étaient des lieux rigides, où le simple  fait de... (Archives, LaPresse)

Agrandir

Archives, LaPresse

Le temps où les bibliothèques étaient des lieux rigides, où le simple fait de hausser le ton valait un regard assassin d'une bibliothécaire à l'allure sévère est révolu. Les Américains parlent maintenant de la bibliothèque comme d'une « third place », venant après le bureau et la maison. En Angleterre, on a développé le concept de « book bar ». Gatineau est sur le point d'entrer dans la révolution.

Les Gatinois vont beaucoup entendre parler de leurs bibliothèques à partir de l'automne prochain. La ville veut réorganiser tout son réseau et le rattacher à une nouvelle bibliothèque centrale, construite au coût de plusieurs millions de dollars dans le centre-ville. C'est le prochain grand projet de Gatineau.

« Il y a des bibliothèques dans le monde qui valent le détour, lance le président de la Commission des arts, de la culture, des lettres et du patrimoine, Stefan Psenak. On veut une bibliothèque qui fait parler d'elle. Ça va coûter cher c'est certain. Il ne faut cependant pas oublier que c'est le service le plus utilisé à Gatineau. On devrait dépasser un million de visites l'an prochain. »

Des rencontres de travail sont déjà planifiées au sein des services municipaux pour développer le modèle de réseau de bibliothèque que présentera la Ville aux citoyens lors de la rentrée. M. Psenak se prépare déjà à être sur toutes les tribunes pour vendre le projet et expliquer aux gens en quoi tout ça améliorera la qualité de vie de tout le monde.

« La bibliothèque a évolué, dit-il. Ce n'est plus que des rayons de livres. Ce sont des espaces confortables où les gens peuvent s'asseoir, lire et consulter des périodiques. C'est aussi devenu des endroits de travail où on a accès à toutes les collections dans un environnement numérique parfaitement intégré. Une bibliothèque est un lieu de rencontre qui doit être investi par le citoyen. Un endroit où il y a des conférences et des lancements. La bibliothèque du xxie siècle est multiservices. »

Le rôle de la future bibliothèque centrale - que certains voient dans l'édifice de la Fonderie - sera primordial dans le redéploiement du réseau sur le territoire de la ville. Tout ça devra se faire par étapes, prévient M. Psenak. Il est toutefois acquis que les bibliothèques de quartier ont besoin de plus d'espace. Gatineau n'a tout simplement plus de place pour améliorer sa collection.

Des salles multidisciplinaires où il sera possible de visionner, par exemple, des conférences qui ont lieu à la bibliothèque centrale seront aménagées. Il devra aussi y avoir des agrandissements afin de créer ces fameux « espaces citoyens » qui caractérisent la bibliothèque de l'avenir.

« Il y a aussi tout le concept de bibliothèque design qui permettent de créer un effet 'wow !' grâce au mobilier et à l'architecture », ajoute M. Psenak.

Le 10 juin prochain, Gatineau accueillera d'ailleurs Yvon-André Lacroix qui a été directeur général de la bibliothéconomie à la Grande bibliothèque du Québec de 1998 à 2004. Il en a défini la configuration, en a précisé l'organisation et en a dessiné l'aménagement. Son exposé portera sur l'architecture des bibliothèques du xxie siècle.

Partenariat avec l'UQO

Des discussions préliminaires entre la Ville de Gatineau et l'Université du Québec en Outaouais ont eu lieu quant à un possible partenariat entre les deux organisations en vue du redéploiement du réseau des bibliothèques de Gatineau.

« L'UQO veut être partenaire, a indiqué le recteur Jean Vaillancourt. Nous serions prêts à accueillir certaines collections de nature plus académique ou à teneur universitaire. Mettre en lien la bibliothèque de l'UQO avec la bibliothèque centrale serait ensuite une étape naturelle. On ne ferme pas la porte à une participation financière dans le projet. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer