Dans l'ancienne église Saint-Benoît-Abbé

La Maison Mathieu-Froment-Savoie inaugure ses nouveaux locaux

C'est dans une toute nouvelle ambiance que les patients séjournant à la Maison... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

C'est dans une toute nouvelle ambiance que les patients séjournant à la Maison Mathieu-Froment-Savoie (MMFS) pourront passer les derniers moments de leur vie en compagnie de leurs proches.

Le seul centre de soins palliatifs en Outaouais a inauguré, hier, ses nouveaux locaux dans l'ancienne église Saint-Benoît-Abbé, à l'angle du boulevard Moussette et de la rue Sherbrooke, dans le secteur Hull.

La directrice générale de la MMFS, Suzanne Fitzback, était émue de pouvoir enfin faire découvrir ce lieu qui accueillera ses premiers patients au plus tard dans la première semaine de février.

« C'est l'aboutissement du travail acharné de toute une équipe », a-t-elle souligné.

L'architecture de l'ancienne église, qui a été préservée le plus possible, rend l'endroit encore plus spécial selon Mme Fitzback. « Chaque chambre a vraiment son petit cachet. C'est comme un petit village avec de petites maisons à l'intérieur. En entrant ici, on se sent réconforté, on se sent accueilli. »

La nouvelle Maison Mathieu-Froment-Savoie compte onze chambres, soit cinq de plus que dans les locaux actuels du secteur Aylmer.

Une chambre de soins palliatifs est spécialement aménagée pour les enfants, tandis que deux chambres de répit permettront d'accueillir, pendant quelques semaines, des patients nécessitant des soins de gestion de la douleur et autres symptômes.

Chaque chambre est équipée d'une toilette privée et d'un sofa-lit permettant à un proche d'y séjourner 24 heures par jour. Deux salons ainsi qu'une salle avec un accès à Internet se trouvent à l'étage pour les familles.

Deux cuisines sont aménagées au rez-de-chaussée, ce qui permet aux proches se concocter des repas sur place.

Les organisateurs de la campagne de financement de la MMFS ont profité de l'inauguration d'hier pour lancer un appel à la générosité de la population. Jusqu'à présent, 1,8 million $ ont été amassés, alors que l'objectif est de 3 millions $.

Mme Fitzback a souligné, hier, que la partie manquante ne représente que quelques dollars par habitant de l'Outaouais. « Pour chaque personne, ce n'est pas beaucoup, mais pour nous, c'est beaucoup. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer