La mission de Zachary

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Zachary Labrie aime faire plaisir aux autres. Zachary Labrie aime donner au suivant.

Un montant record et un trou d'un coupVendredi... - image 1.0

Agrandir

Un montant record et un trou d'un coupVendredi dernier, près de 250 personnes se sont réunies pour appuyer la 20e édition de l'Omnium Desjardins organisé par les Caisses populaires Desjardins de la région d'Ottawa conjointement avec la Fondation de La Cité collégiale. Les 65 000 $ amassés lors de cette journée seront doublés par le gouvernement de l'Ontario donc, un montant total de 130 000 $ sera versé au Fonds de bourses Trillium pour venir en aide aux étudiants de La Cité collégiale ayant des besoins d'apprentissage spéciaux. Alain Lalonde, président de la Fondation et Andrée Lortie, présidente de La Cité collégiale, ont reçu un chèque des directions générales des Caisses populaires Trillium, Rideau, Vision et Orléans représentées par Normand Leroux, Michel Larose, Carmen Simard et Joël Lalonde. Fait à noter, Marie-France Lalonde a réalisé un trou d'un coup et ainsi remporté la somme de 5000 $ pour son exploit.

Non, Zach n'est pas un millionnaire philanthrope qui parcourt le monde en quête de délaissés à aider. Zach est simplement un p'tit gars de 12 ans qui, un jour, a été frappé par une maladie qu'il combat toujours avec autant de détermination.

Atteint de la fibrose kystique, Zach reçu un cadeau qui vraiment changé sa vie l'an dernier. Ce cadeau, c'est une veste thérapeutique qui lui permet d'avoir une vie un peu plus normale. Mais, malheureusement, cette veste coûte environ 12000$ et comme bien des familles, cette somme représentait tout un défi pour la famille de Zach. Mais, grâce à la générosité de ses amis, plusieurs activités de financement ont été organisées et la somme a été amassée, et même dépassée. En tout, c'est 19000$ qui furent recueillis à l'époque.

 

Et c'est ce qui a poussé Zachary à créer une fondation afin d'offrir ce genre de veste à d'autres enfants qui sont atteints de la fibrose kystique.

Donc, Zach a maintenant qu'une seule idée en tête. C'est de réussir à en faire autant pour les autres enfants. Et cette mission commence par Camille Girard, une petite fille de 6 ans de Gatineau.

Pour y arriver, Zach peut compter sur beaucoup de personnes, dont l'équipe de soccer masculine L'Express 12AA. D'ailleurs, la fin de semaine dernière, ils étaient tous aux Promenades de l'Outaouais afin de solliciter votre générosité. Au cours de ces deux journées, près de 6000$ ont été recueillis, soit la moitié de l'objectif.

Plusieurs autres personnes se sont jointes à cette chaîne de bonté, dont le Château Cartier et l'artiste Sandrine Calmets. Parce que, vous le savez, la bonté est une maladie contagieuse. D'ailleurs, on ne porte de masque ni crème antiseptique quand on est en contact avec une personne «infectée». Tout ce que je vous souhaite, c'est d'attraper cette maladie qui fait tant de bien autour de nous.

À mon avis, il n'est pas nécessaire de faire de grandes choses pour répandre du bonheur. Zach, lui, il a pris les grands moyens. Ce petit bonhomme ne fait jamais les choses à moitié, semble-t-il. C'est dans sa nature. Pour d'autres, simplement contribuer financièrement ou en donnant du temps peut faire une différence.

Quant à la quête de Zachary pour aider Camille, d'autres événements se tiendront au cours de l'été, dont un lave-auto le 25juillet à la pharmacie Uniprix du boulevard Maloney.

Zach et ses amis de la Fondation espèrent ainsi remettre la veste à Camille à temps pour la rentrée scolaire. D'ailleurs, un barbecue sera organisé pour cet événement à l'école L'Odyssée.

 

Un don pour les enfantsLes Restaurants McDonald's et... (Yves Soucy, LeDroit) - image 2.0

Agrandir

Un don pour les enfantsLes Restaurants McDonald's et l'Œuvre des Manoirs Ronald McDonald ont permis d'illuminer le visage de plusieurs enfants en remettant un don de 10 500 $ à la Fondation de la réussite éducative au Coeur-des-Vallées. Le montant amassé permettra à l'école Saint-Michel, du secteur Buckingham, de se doter de matériel adapté pour les enfants ayant des besoins particuliers. Ces équipements permettent d'améliorer l'habilité de motricité et de locomotion des enfants qui peuvent ainsi s'intégrer davantage dans la cour d'école et aux jeux dans les gymnases. Sur la photo, Marie Baillargeon, directrice adjointe de l'école St-Michel, Sylvie Bastien, orthopédagogue, Michèle Boudria, de l'Oeuvre des Manoirs Ronald McDonald du Canada, et Francine Côté, directrice de l'école St-Michel en compagnie de quatre élèves.

Yves Soucy, LeDroit

Une femme de coeur à la tête du RÉFAP

Les membres du Réseau des femmes d'affaires et professionnelles ont décidé de reconduire Louise-Andrée Pelletier à la présidence de l'organisme.

Elle qui occupe le poste de directrice du développement des affaires au Ramada Plaza Hôtel/Le Manoir du Casino entreprendra donc un second mandat au cours d'une année importante pour le RÉFAP, soit le 25e anniversaire de fondation de l'organisme.

La réélection de MmePelletier a été très bien accueillie par les membres qui ont applaudi son retour à la présidence. «Louise Andrée apporte un vent d'innovation et de fraîcheur au réseau, me confiait une des membres, Julie Gunville. Malgré un changement de présidente, une période instable au point de vue économique, le réseau a connu une hausse de 10% de son membership sous son règne».

Femme de carrière, humaine et authentique, MmePelletier est une excellente ambassadrice pour les femmes d'affaires et professionnelles de la région.

Au cours de la dernière année, la présidente a mis en place de nombreuses initiatives qui ont permis au Réseau d'obtenir, entre autres, un rayonnement régional et provincial.

Le Réseau compte aujourd'hui 256 membres.

Une série primée

Une série radiophonique écrite et animée par Stephen Augustine, conservateur au Musée canadien des civilisations, vient d'être récompensée pour sa contribution au rapprochement des communautés anglophone, francophone et micmaque.

Dans Mon peuple: les Mi'kmaq/The Mi'kmaq: my people, M.Augustine relate la grande histoire des Micmacs (Mi'kmaqs, en langue autochtone), depuis l'époque précédant leur premier contact avec des Européens, au xviesiècle, jusqu'à nos jours. Cette série d'histoire orale, réalisée par Radio-Canada Acadie et CBC Maritimes, a reçu le prix Dialogue du lieutenant-gouverneur dans le cadre d'une cérémonie tenue aujourd'hui à Moncton.

M.Augustine est conservateur d'ethnologie, Maritimes Est, au Musée canadien des civilisations. Aîné de la Première nation d'Elsipogtog (Big Cove), au Nouveau-Brunswick, et chef héréditaire du Grand conseil des Micmacs, il est aussi un conteur renommé et un expert des pratiques traditionnelles, de la langue et de l'histoire de son peuple.

L'été au Fiorentina

L'été s'annonce chaud, très chaud, sur la terrasse du Fiorentina.

L'équipe de ce restaurant italien du boulevard St-Joseph dans le secteur Hull, nous propose donc la 9e édition de sa programmation estivale. Et croyez-moi, se sera toute une programmation.

Parmi les artistes qui seront sur la petite scène extérieure, je vous mentionne Coral Egan, en duo avec Papasoff, Cindy Daniels, en duo avec Philippe Berghella une primeur en Outaouais, ainsi que le retour de la diva du blues Kim Richardson.

La jeune blueswomen originaire de l'Outaouais, Roxanne Potvin, est également de la programmation tout comme le duo toujours attendu de Dawn Tyler Watson et Paul Deslauriers (mes préférés ces deux-là). Enfin, le tenor Francesco Verrecchia ajoutera une petite touche classique à ces soirées magiques.

Pour en savoir plus, je vous invite à visiter le site Internet au www.restaurantfiorentina.com ou à composer le 819-770-7273.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer