Wikipédia, fausses nouvelles et harcèlement virtuel

Sur fond de propagation des fausses nouvelles sur... (Archives, La Voix de l'Est)

Agrandir

Sur fond de propagation des fausses nouvelles sur le web, de moyens pour prévenir et freiner le harcèlement en ligne ainsi que des menaces à la propagation du savoir, plus de 1000 personnes sont attendues à Montréal du 9 au 11 août pour participer à la conférence annuelle Wikimania.

Archives, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Julien Arsenault
La Presse Canadienne

MONTRÉAL - Sur fond de propagation des fausses nouvelles sur le web, de moyens pour prévenir et freiner le harcèlement en ligne ainsi que des menaces à la propagation du savoir, plus de 1000 personnes sont attendues à Montréal du 9 au 11 août pour participer à la conférence annuelle Wikimania.

Plus de 125 conférenciers, dont le fondateur de Wikipédia, Jimmy Wales, prendront part aux différents événements de ce rendez-vous annuel impliquant entre autres les collaborateurs qui contribuent à alimenter cette célèbre encyclopédie collective en ligne. Depuis Londres, M. Wales a répondu aux questions de La Presse canadienne sur quelques grands thèmes dans le cadre d'une entrevue téléphonique.

PC : Les fausses nouvelles se diffusent de plus en plus rapidement et font fréquemment les manchettes pour les mauvaises raisons. Étant donné que le contenu de Wikipédia émane de ses membres, administrateurs et collaborateurs, comment faites-vous pour assurer un contrôle de la qualité de l'information ?

JW : Ce phénomène constitue un problème principalement pour les sites comme Facebook où les utilisateurs croient que la nouvelle provient d'un site crédible et décident de la partager avec leurs amis, qui partagent le lien à leur tour. Tout cela se propage par l'entremise de personnes qui ne sont pas nécessairement friandes d'actualité. Ce n'est pas le cas de notre communauté, qui s'intéresse à l'actualité et la qualité des sources. Les fausses nouvelles ont un impact très limité pour nous. Je ne peux pas dire que c'est un problème sérieux.

PC : De plus en plus d'individus et de personnalités publiques font l'objet de harcèlement en ligne et de dénigrement, ce qui porte atteinte à leur réputation. Quels moyens sont pris par Wikipédia pour retirer des pages créées afin de s'attaquer à la réputation de quelqu'un ?

JW : Comme tous les sites ouverts au public, certains utilisateurs peuvent poser des problèmes. Nous prenons la chose très au sérieux pour repérer le harcèlement en ligne et l'enrayer. Sur Twitter, par exemple, vous ne risquez pas d'être banni même si, sans aller jusqu'à harceler des gens, vous êtes grossier. Toutefois, sur Wikipédia, on peut empêcher certains de fournir du contenu s'ils agissent de la sorte.

PC : Que pensez-vous des efforts déployés par des membres de certaines formations politiques à travers différents endroits dans le monde pour tenter de modifier ou éliminer certaines informations qui ne dépeignent pas leur parti de façon positive ?

JW : Il ne s'agit pas vraiment d'un problème ou d'un phénomène en croissance. Notre politique sur les sources fiables est très stricte. Si quelqu'un tente par exemple d'effacer des informations négatives, mais véridiques sur la page d'un politicien, notre communauté peut corriger le tir rapidement. Honnêtement, ce n'est pas très productif pour du personnel politique de dépenser son temps de cette façon.

PC : En 2001, Wikipédia voyait le jour. À l'époque, tous n'étaient pas convaincus de la fiabilité des informations. Comment cette perception du public a-t-elle changé au fil du temps ?

JW : Nous avons acquis beaucoup de maturité avec les années. Nous voulons être l'équivalent d'une encyclopédie traditionnelle ou mieux encore. Avec le temps, les sources se sont améliorées. Nous avons aussi mis de l'avant des lignes directrices en ce qui a trait à nos politiques. Nous avons toujours indiqué que Wikipédia n'était pas parfaite. Il y a encore beaucoup à faire. Nous ne voulons pas nous asseoir sur nos lauriers.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer