L'ex-ambassade américaine devient un espace pour les peuples autochtones

Le 100 Wellington sera désormais consacré aux peuples... (Etienne Ranger, Archives Le Droit)

Agrandir

Le 100 Wellington sera désormais consacré aux peuples autochtones.

Etienne Ranger, Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paul Gaboury
Le Droit

L'ancienne ambassade des États-Unis, située juste en face de l'édifice du Parlement, deviendra un espace pour les peuples autochtones.

Le premier ministre Justin Trudeau en a fait l'annonce mercredi.

Son gouvernement travaillera en partenariat avec les représentants des Premières Nations, des Inuits et de la Nation métisse pour que « cet espace inclusif reflète la vision des peuples autochtones et l'esprit de réconciliation », a-t-il indiqué lors d'une conférence de presse.

« Ensemble, nous avons franchi les premières étapes de ce qui sera, nous en sommes convaincus, un voyage de plusieurs générations vers la réconciliation. Nous avons encore beaucoup de travail devant nous, et ce sera dans l'intérêt de tous que les peuples autochtones jouent un rôle de premier plan pour façonner l'avenir de notre pays. Ce nouvel espace nous aidera à veiller à ce que le dialogue que nous avons entamé soit maintenu et approfondi tandis que nous allons de l'avant ensemble » a déclaré le premier ministre Trudeau.  

Par ailleurs, l'édifice Langevin, situé également en face de la Cité parlementaire dans lequel se trouve le bureau du premier ministre ainsi que le Bureau du Conseil privé, sera officiellement rebaptisé « le Bureau du premier ministre et du Conseil privé ».




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer