De la bravoure et deux vies sauvées

Vendredi, à Rideau Hall, Daniel Maisonneuve (à gauche)... (Etienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

Vendredi, à Rideau Hall, Daniel Maisonneuve (à gauche) et Tobie Lépine se tenaient côte à côte, souriants et bien vivants 17 mois après l'incident qui aurait pu virer au drame.

Etienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

En voyant un petit avion piquer du nez dans la rivière des Outaouais, en juin 2015, Daniel Maisonneuve n'a pas hésité à sauter à l'eau pour secourir les deux occupants.

« On aurait pu tous y passer », reconnaît le résident de Val-des-Monts, qui vient d'être décoré d'une Médaille de la bravoure par le gouverneur général du Canada, David Johnston.

Le 6 juin 2015, M. Maisonneuve effectuait « une petite promenade en bateau » avec sa femme et ses enfants sur la rivière des Outaouais, dans l'est de Gatineau. Son père et sa mère les suivaient dans une autre embarcation.

« On voyait un petit avion ultraléger et on prenait des photos, et à un moment donné, il s'est mis à se promener drôlement bas », se souvient M. Maisonneuve. 

Tellement bas, en fait, qu'il a fini par s'écraser dans la rivière.

« Je n'ai pas hésité et j'ai sauté à l'eau », raconte le Montvalois, qui n'a même pas pris le temps d'enfiler sa veste de sauvetage. Il s'est dirigé vers Tobie Lépine, qui flottait dans une marre de carburant près de l'appareil.

« Il paniquait, se rappelle Daniel Maisonneuve. Je lui ai demandé s'il y avait quelqu'un d'autre dans l'avion, parce que je ne voyais pas du tout le pilote. L'eau était tellement froide et avec la douleur, c'était impossible pour Tobie de répondre quoi que ce soit, mais j'ai vu dans son regard que oui, il y avait quelqu'un d'autre. »

Sauvetage risqué

Après avoir réussi à traîner M. Lépine jusqu'au bateau de son père, Daniel Maisonneuve a repris la direction de l'avion afin de secourir le pilote, complètement submergé.

« J'essayais de lui donner de l'air, mais je calais au fur et à mesure que je le sortais. Je me suis dit que j'allais y passer aussi. Il avait du gaz de l'avion partout. On aurait pu tous y passer. »

Heureusement, il est parvenu à sauver le pilote.

Vendredi, à Rideau Hall, MM. Lépine et Maisonneuve se tenaient côte à côte, souriants et bien vivants.

« Moi, je le savais déjà qu'il était un héros, a lancé M. Lépine. Mais là, ils sont une méchante gang à le savoir. »

Une Étoile du courage pour le gendarme Curtis Barrett

En voyant un petit avion piquer du nez... (Fred Chartrand, La Presse canadienne) - image 3.0

Agrandir

Fred Chartrand, La Presse canadienne

Le gendarme Curtis Barrett de la Gendarmerie royale du Canada, qui demeure à Chelsea, a fait feu sur le tireur ayant fait irruption au parlement d'Ottawa, le 22 octobre 2014. Le gendarme Barrett est entré dans l'édifice du Centre et a procédé, avec des collègues, à une manoeuvre tactique dans le Hall d'honneur. Alors que le tireur Michael Zehaf-Bibeau se trouvait dans une alcôve menant à la Bibliothèque, le sergent d'armes Kevin Vickers s'est placé au sol afin de faire feu sur lui. Le gendarme Barrett s'est aussi déplacé vers le tireur en déchargeant son arme en sa direction. Son geste lui a valu d'être décoré d'une Étoile du courage, vendredi à Rideau Hall. Cette distinction remise par le gouverneur général vise à reconnaître «des actes de courage remarquables accomplis dans des circonstances très périlleuses.»

Une vie perdue en sauvant celle d'un enfant

En voyant un petit avion piquer du nez... (Fred Chartrand, La Presse canadienne) - image 5.0

Agrandir

Fred Chartrand, La Presse canadienne

C'est à titre posthume que Michael Lumahang a reçu une Médaille de la bravoure, vendredi, pour avoir sauté dans l'eau de la rivière des Outaouais afin de venir en aide à un enfant qui risquait de s'y noyer. M. Lumahang avait 39 ans lorsqu'il a été emporté par le courant, le 23 août 2014, en tentant de sauver le fils de 12 ans d'un ami qui venait de tomber à l'eau, près de l'île Bate. Un autre témoin de la scène, Jesse Haw, a aussi été décoré d'une Médaille de la bravoure, vendredi, puisqu'il a plongé dans la rivière afin de tenter de sauver le garçon et M. Lumahang. Il est parvenu à ramener le garçon à la rive, mais la force du courant l'a empêché de retenir M. Lumahang, dont le corps a été retrouvé sous l'eau le lendemain matin. La médaille de M. Lumahang a été remise à sa mère, Aquilina Conulibang Tremblay.

Persévérer malgré le risque

En voyant un petit avion piquer du nez... (Fred Chartrand, La Presse canadienne) - image 7.0

Agrandir

Fred Chartrand, La Presse canadienne

En août 2013, trois résidents d'Ottawa et un résident de Navan ont secouru un homme qui gisait inconscient dans un véhicule ayant pris feu en heurtant un mur de béton. «Incapables d'ouvrir la portière ou d'éteindre les flammes qui se propageaient rapidement, les sauveteurs ont persévéré jusqu'à ce qu'ils réussissent à extraire l'homme de la voiture par la fenêtre endommagée, a-t-il été expliqué, vendredi, à Rideau Hall. Quelques instants plus tard, le véhicule était totalement envahi par les flammes.» Les quatre héros sont Bruce D. Leclair, Richard Charles Louthood, Gordon S. Smith et Larry White. À l'exception de M. Leclair qui sera honoré à une date ultérieure, ils ont reçu vendredi une Médaille de la bravoure des mains du gouverneur général, David Johnston.

Au secours d'un préposé agressé

En voyant un petit avion piquer du nez... (Fred Chartrand, La Presse canadienne) - image 9.0

Agrandir

Fred Chartrand, La Presse canadienne

L'Ottavien Stephen Lee a reçu une Médaille de la bravoure, vendredi, pour souligner le courage dont il a fait preuve en février 2009 en se portant au secours d'un préposé d'une patinoire extérieure qui se faisait agresser. «L'homme se faisait battre et menacer avec un couteau après avoir demandé à un groupe de jeunes intoxiqués de quitter les lieux, a-t-on souligné lors de la cérémonie à Rideau Hall. Les malfaiteurs ont continué à attaquer la victime gravement blessée, ainsi que M. Lee, jusqu'à ce que d'autres personnes arrivent pour mettre un terme à la bagarre.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer