Se construire un avenir

Olivier Mineault, Ahmad Massalkhi et Jean Guy Sabourin... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

Olivier Mineault, Ahmad Massalkhi et Jean Guy Sabourin posent sur la meule qui trône au milieu de la pergola du parc du Lac-Beauchamp.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Charles-Antoine Gagnon

Collaboration spéciale

Le Droit

Olivier Mineault a développé un enthousiasme pour le domaine de la construction durant son implication dans le projet de pergola au parc du Lac-Beauchamp à Gatineau. L'adolescent de 16 ans s'est d'ailleurs inscrit dans un programme de charpenterie-menuiserie - à la grande fierté de Jean Guy Sabourin, fondateur de Bâtisseurs d'avenir, l'organisation à l'origine de l'initiative.

« C'est un secteur que je ne pensais pas considérer, mais la passion s'est développée avec Bâtisseurs d'avenir », a indiqué Olivier, lors de l'inauguration de la pergola archéologique, samedi. L'imposante structure a été bâtie par des adolescents grâce à la collaboration de diverses entreprises, de la FTQ-Construction, de l'Association de la construction du Québec, de la Caisse populaire de Gatineau et de la Ville de Gatineau.

Au centre de la pergola se trouve la meule qui a servi à broyer le minerai pour extraire la silice au lac Beauchamp, où une mine a été exploitée de 1927 jusqu'aux années 1940.

Six adolescents, dont Olivier, ont participé au projet au cours des deux dernières années. Ahmad Massalkhi, 13 ans, était un des autres. Le projet lui aura permis d'apprendre à manier de nombreux outils. « Je suis sûr que ça pourra nous aider de quelconque façon plus tard dans notre vie », a-t-il témoigné.

Jean Guy Sabourin n'était pas peu fier de l'implication des jeunes pour mener leur projet à terme. « On veut de plus en plus intégrer nos jeunes dans la construction et le développement de nos parcs », a-t-il souligné.

Une vitrine exposant les artéfacts trouvés sur les lieux de l'ancienne mine est installée à l'intérieur du pavillon du parc du Lac-Beauchamp. 

Pour la mairesse suppléante Mireille Apollon, la construction de la pergola aura permis aux jeunes d'en apprendre beaucoup sur la gestion de projets. Mme Apollon a d'ailleurs tenu à souligner la contribution des partenaires ayant permis la réalisation de la structure. « Ce sont des hommes et des femmes qui ont à coeur l'épanouissement de nos jeunes, et qui ont à coeur de les aider à rester accrochés à l'école en leur faisant découvrir des voies d'avenir », a-t-elle partagé.

Bâtisseurs d'avenir cherche entre autres à contrer le décrochage scolaire en faisant la promotion des métiers de la construction.

Opération reboisement au parc Ganymède

PHOTO MARTIN ROY LeDroit Plantation d'arbres.  au... - image 3.0

Agrandir

PHOTO MARTIN ROY LeDroit Plantation d'arbres. au parc Ganymède à GatineauChloe Bureau et Genevieve Carrier directrice Environnement Educaction

Plusieurs personnes ont mis la main à la pâte, dimanche, pour le reboisement du parc Ganymède, dans le quartier gatinois du Plateau. Quelque 300 arbres et arbustes ont été plantés sur ce terrain vague sous-utilisé afin de créer une forêt urbaine. Ce reboisement aura de nombreux impacts positifs à long terme, précisent les responsables de l'activité, dont la diminution de l'effet d'îlot de chaleur dans le quartier, l'amélioration de la qualité de l'air, l'accroissement de la biodiversité et la lutte aux changements climatiques. Sur la photo, on peut voir Chloé Bureau et la directrice d'Enviro Éduc-Action, Geneviève Carrier, mettre la main à la pâte.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer