Rideau Hall honore des bénévoles d'exception

Joffre Bélanger, 101 ans, a notamment piloté le changement... (Etienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

Joffre Bélanger, 101 ans, a notamment piloté le changement de nom de la ville d'Eastview pour celui de Vanier.

Etienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Quarante-six résidents de la région ont été honorés, mercredi à Rideau Hall, en reconnaissance du bénévolat effectué dans leur communauté. Dans le lot se trouvait Joffre Bélanger, 101 ans, qui a piloté le changement de nom de la ville d'Eastview pour celui de Vanier.

Bien droit devant le gouverneur général David Johnston, le centenaire a reçu la Médaille du souverain pour les bénévoles pour souligner son implication dans une foule de causes et d'associations, dont le Club Optimiste, le Club 60 de Vanier et le Cercle de l'Amitié.

Son aventure dans le monde du bénévolat a commencé très jeune, juste «pour rendre service», dit-il. Alors qu'il était président de la Société Saint-Jean-Baptiste, il a mené le dossier ayant mené au changement de nom de l'ancienne municipalité d'Eastview. «Je trouvais que le nom d'Eastview, ça ne disait rien», se rappelle-t-il. C'est son épouse qui a suggéré le nom de Vanier, en l'honneur de l'ancien gouverneur général Georges Vanier.

Malgré le temps qui avance inévitablement, Joffre Bélanger n'hésite pas à poursuivre son bénévolat auprès de sa paroisse, mais avoue avoir diminué ses heures pour ménager sa santé.

Combattre la faim

Les oeuvres de la Gatinoise Éléanore Talbot auprès... (Etienne Ranger, LeDroit) - image 3.0

Agrandir

Les oeuvres de la Gatinoise Éléanore Talbot auprès des plus démunis ont aussi été soulignées.

Etienne Ranger, LeDroit

La Gatinoise Éléanore Talbot a pour sa part reçu une médaille pour son bénévolat à la Soupe populaire Saint-François-de-Sales. Elle a commencé «un peu au hasard», il y a quatre ans, après sa retraite. Avec son mari, qui est président de la Saint-Vincent-de-Paul dans Pointe-Gatineau, elle est allée dîner à la Soupe populaire, et a ensuite décidé d'offrir de son temps.

Depuis environ un quart de siècle, Mme Talbot participe aussi à la guignolée de la Saint-Vincent-de-Paul, et coordonne l'organisation d'un repas-bénéfice de 300 convives au profit d'Haïti, un pays qu'elle soutient également grâce à son implication dans l'Association québécoise pour l'avancement des Nations Unies.

Parmi les autres citoyens de la région ayant reçu mercredi la Médaille du souverain pour les bénévoles se retrouvent aussi Lyette Gauvin, qui sert depuis 30 ans des gâteaux et du thé à patients atteints de cancer, Gérald A. G. Lajeunesse, membre du conseil d'administration et membre du jury de Collectivités en fleurs et bénévole dans le mouvement scout, l'avocat Gilles LeVasseur, qui s'implique dans de nombreuses associations et ordres professionnels pour venir en aide à diverses clientèles, de même que Carole Valiquette, qui dirige bénévolement, depuis près de 20 ans, la chorale de l'école élémentaire catholique Reine-des-Bois.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer