1500 réfugiés syriens déjà arrivés à Ottawa

Jusqu'à présent, la capitale a accueilli 1500 réfugiés... (Martin Roy, Archives LeDroit)

Agrandir

Jusqu'à présent, la capitale a accueilli 1500 réfugiés syriens, dont 60% sont des enfants et adolescents d'âge scolaire.

Martin Roy, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les efforts d'intégration des réfugiés à Ottawa vont bon train, mais il y a certaines difficultés. Les barrières linguistiques posent problème; les soupes populaires ne suffisent plus à la demande; les loyers moyens sont 30% supérieurs aux indemnités de logement du programme Ontario au travail.

C'est le tableau brossé mercredi par le conseiller Michael Qaqish lors de la réunion du conseil municipal.

Premier constat. Jusqu'à présent, la capitale a accueilli 1500 réfugiés syriens, dont 60% sont des enfants et adolescents d'âge scolaire, qui ont été inscrits dans les écoles de la ville. Certains qui ont connu la guerre éprouvent des difficultés d'adaptation. Un certain nombre de réfugiés ne parlent ni l'anglais ni le français et ne lisent pas l'arabe. La Ville attend l'arrivée de 1000 autres réfugiés parrainés par le gouvernement d'ici à la fin de l'année.

Et en raison de l'afflux de gens dans la grande région d'Ottawa, les besoins en nourriture ont augmenté. En fait, les soupes populaires sont débordées. La grande partie des réfugiés qui ont choisi Ottawa comme lieu de résidence ont été parrainés par le fédéral pour une période d'un an. Lorsque cette période sera terminée, la Ville prévoit qu'il y a aura une demande accrue d'aide financière. À cet effet, la période de pointe s'étendra du mois de décembre cette année au mois de mars 2017.

Il faudra à ce moment-là suivre les réfugiés qui présentent une demande d'aide sociale et créer des ateliers de travail en arabe concernant le processus de demande de prestations en vertu du programme Ontario au travail.

Entretemps, le maire organise une fête de bienvenue pour les réfugiés le 28 mai au pavillon Aberdeen du parc Lansdowne. De plus, un salon de l'emploi destiné aux réfugiés qui sera axé sur leurs compétences aura lieu le 16 juin à l'hôtel de ville.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer