500 000$ pour prévenir la délinquance chez les jeunes

Le ministre Martin Coiteux... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le ministre Martin Coiteux

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Québec

Parce qu'il estime qu'il vaut mieux prévenir que guérir, le gouvernement du Québec investit près de 500 000$ dans des organismes communautaires qui font de la prévention auprès des jeunes.

L'annonce a été faite jeudi par le ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux, dans les locaux de l'organisme Projet intervention prostitution Québec, situé dans la capitale.

La somme totale de 495 000$ sera distribuée à 17 organismes, partout au Québec, qui pourront ainsi embaucher des travailleurs de rue supplémentaires, et cela, afin de leur permettre de poursuivre leur travail visant à réduire la criminalité, à prévenir la délinquance et à accompagner les jeunes en difficulté, a souligné le ministre.

Les organismes qui recevront les fonds ne s'occuperont pas uniquement de la prévention de la prostitution, mais aussi d'autres problèmes que vivent les jeunes.

Selon le ministre, chaque dollar investi en prévention permet de faire des économies importantes en aval.

Le financement des organismes communautaires s'inscrit dans le cadre du «virage préventif» qui s'effectue actuellement dans toutes les sphères de la sécurité publique, a fait valoir M. Coiteux.

«L'approche réactive, bien que nécessaire, présente des limites et ne permet pas nécessairement d'enrayer les problématiques en amont», dit-il.

Québec rappelle aussi avoir investi en février 3 millions de dollars sur cinq ans pour la mise en place du nouveau programme Prévention jeunesse qui vise à outiller les intervenants en première ligne afin de prévenir les problèmes de sécurité des jeunes, notamment l'exploitation sexuelle.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer