Des cowboys aguerris en selle à Gatineau

Sylvain Bourgeois, Boom Desjardins, Isabelle Millette et le... (Benoit Sabourin, LeDroit)

Agrandir

Sylvain Bourgeois, Boom Desjardins, Isabelle Millette et le président du Rodéo Gatineau, Marc Lauzon, ont dévoilé la programmation de l'événement, mardi matin, à Buckingham.

Benoit Sabourin, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Centre Robert-Guertin sera transformé en arène pour «cowboys aguerris», du 20 au 22 mai prochain, alors que se tiendra la deuxième édition du Rodéo Gatineau.

Tout comme en 2015, plus de 70 athlètes en provenance des États-Unis, du Brésil, de l'Australie et du Canada défileront à vive allure dans le Vieux-Bob en quête d'une qualification pour une participation au rodéo du Festival western de St-Tite. 

L'étape gatinoise, qui sert de levée de rideau au circuit de Wild Time Productions, permet également aux compétiteurs de se qualifier en vue de la finale de l'International Professional Rodeo Association (IPRA) qui aura lieu en janvier prochain à Oklahoma City, aux États-Unis.

Le circuit de Wild Time Productions compte 14 rodéos répertoriés aux quatre coins du Québec, de même qu'au Nouveau-Brunswick. En Outaouais, l'autre étape bien connue est celle qui a lieu annuellement dans le cadre du Festival western de Saint-André-Avellin. 

«L'an passé, nous avons 22 athlètes canadiens qui étaient qualifiés pour la finale internationale. C'est une grosse visibilité pour les villes que nous visitons pendant l'été», a lancé le président de Wild Time Productions, Sylvain Bourgeois, lors de la conférence de presse tenue mardi.

Les spectateurs qui débarqueront dans le secteur Hull en mai prochain auront l'occasion d'apprécier de grosses pointures du monde équestre. Les champions de l'édition 2015 de l'événement tenteront de défendre leur titre. Pascal Isabelle, dans la monte des chevaux sans selle, Shawn Minor, dans la monte des chevaux avec selle, Dustin McMullen, dans la monte des taureaux, et Zac Bourgeois, dans la monte des taureaux junior, seront entre autres de la partie. Les bêtes championnes de 2015 de l'IPRA seront aussi en action.

Destination familiale

Le volet «festivalier» de l'événement prendra par ailleurs du galon cette année. L'organisation du Rodéo Gatineau, dont la main dirigeante est le Centre équestre de Gatineau, pourra compter sur un plus grand site cette fois. 

Le stationnement avant du Centre Robert-Guertin accueillera durant le week-end des kiosques variés, une aire de jeux ainsi que des spectacles sous chapiteau. Des véhicules récréatifs pourront aussi s'y garer.

Boom Desjardins, qui lancera un nouvel album en mai, a été désigné porte-parole de l'événement pour 2016. Il sera sur scène lors de la soirée d'ouverture du rodéo.

La directrice générale du Centre équestre de Gatineau et du Rodéo Gatineau, Isabelle Millette, espère que la compétition devienne une destination familiale de choix pour les années à venir. Un concert pour enfants est d'ailleurs prévu pendant la fin de semaine, tout comme un rodéo professionnel familial le dimanche.

«On veut s'adresser aux jeunes familles. Ce sont les enfants qui vont devenir notre clientèle à long terme. Avec la programmation de cette année, on a voulu élargir notre clientèle», a mentionné Mme Millette.

La programmation complète est disponible sur le site Web de l'événement: www.rodeogatineau.ca.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer