Décorés au nom de l'engagement et de la francophonie

L'ancien président-éditeur du Droit, Pierre Bergeron, et l'actuel... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

L'ancien président-éditeur du Droit, Pierre Bergeron, et l'actuel conseiller de Clarence-Rockland, Jean-Marc Lalonde, ont dédié leur vie à la défense du fait français au Canada.

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le gouverneur général David Johnston a décoré de l'Ordre du Canada deux piliers de la francophonie canadienne, vendredi, à Rideau Hall: le journaliste Pierre Bergeron et le politicien Jean-Marc Lalonde.

L'ancien journaliste, éditorialiste et président-éditeur du quotidien LeDroit Pierre Bergeron a signé son premier texte en 1975. Il a débranché son clavier 40 ans plus tard, avec le sens du devoir accompli.

«Ce qu'on célèbre aujourd'hui, c'est l'engagement toujours profond des gens qui nous entourent, souligne l'homme de 69 ans. Ce sont tous des gens qui ont accompli [leurs exploits] dans le temps et qui se sont engagés dans la communauté.»

M. Bergeron a passé l'essentiel de sa carrière au Droit. C'est d'ailleurs à l'occasion du 100e anniversaire du quotidien de la rue Clarence que sa candidature a été soumise au gouverneur général.

Aujourd'hui, il partage sa médaille avec les artisans qui oeuvrent pour l'information régionale. «Je suis ici au nom de tous ceux qui pratiquent le métier et qui le pratiquent depuis 103 ans au journal LeDroit», affirme l'avide cycliste et fondeur.

Le nom de Pierre Bergeron est indissociable de la lutte pour la sauvegarde de l'hôpital Montfort, menacé de fermeture en 1997. Alors président-éditeur du Droit, M. Bergeron décide de monter au front, bras dessus bras dessous avec son équipe de journalistes.

Il fait le pari risqué de mettre de côté la sacro-sainte objectivité journalistique. L'heure est grave; elle est au combat.

Comme les autres avant lui, le patron du journal s'inspire de sa devise: «L'avenir est à ceux qui luttent.» Cinq ans plus tard, le mouvement S.O.S. Montfort et la communauté francophone d'Ottawa crient victoire.

«Je savais que si on ne menait pas cette bataille et que si on la perdait, d'autres institutions allaient y passer», croit-il aujourd'hui.

Après des siècles de luttes, Pierre Bergeron souhaite une chose à la francophonie canadienne à l'avenir: «Qu'elle se respecte, tout le temps.»

«Qu'elle ne perde jamais de vue qu'une francophonie forte, c'est une collectivité forte. Qu'elle soit toujours à l'affût et qu'elle se donne les moyens et surtout qu'elle les utilise. Souvent, on a tendance à passer à l'anglais facilement. Il faut continuer de garder le cap.»

Pierre Bergeron a noirci des milliers de pages durant sa carrière. Pendant quatre décennies, les mots qui défilaient sous ses yeux battaient le rythme de son quotidien.

Aujourd'hui retraité, il admet s'ennuyer de commenter l'actualité. «Le jour où ça ne me manquera pas, je pense que ça sera juste avant de pousser mon dernier soupir.»

Le feu sacré de Lalonde

À 80 ans, Jean-Marc Lalonde a toujours le feu sacré. L'ex-député provincial de Glengarry-Prescott-Russell et actuel conseiller municipal à Clarence-Rockland a d'ailleurs laissé entendre qu'il n'en est pas à son dernier mandat.

«C'est tout un honneur de recevoir l'Ordre du Canada. Nous ne travaillons pas pour obtenir ces honneurs et ça ne m'empêchera pas de continuer tous les jours. Le fait qu'on soit reconnu par le public, ça donne un petit velours», confie-t-il.

M. Lalonde a contribué à la création d'importantes institutions au bénéfice des francophones de l'Ontario, dont le poste de Commissaire aux services en français. Les symboles ont aussi leur importance pour l'élu à qui ont doit la reconnaissance officielle du drapeau franco-ontarien.

Outre MM. Bergeron et Lalonde, une poignée de personnalités de la région ont fait leur entrée dans la tradition: le dentiste Thomas Jon Harle; l'historienne Christina Cameron; le militaire à la retraite Tetsuo Theodore Itani; et l'historien John McAvity.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer