Un festival pour s'amuser à Gatineau

Selon la responsable des communications du FJG, Mariella... (Simon Séguin-Bertrand, LeDroit)

Agrandir

Selon la responsable des communications du FJG, Mariella Montreuil, toutes les conditions étaient réunies pour la création de l'activité qui se tient sur le terrain synthétique du Complexe Branchaud-Brière.

Simon Séguin-Bertrand, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pas un fan des activités hivernales? Ou - comme ç'a été le cas dans les derniers jours - la neige tarde à tomber et on cherche des activités familiales à pratiquer durant le temps des Fêtes? Le Festival des jeux de Gatineau (FJG) espère devenir le rendez-vous pour tous ceux qui répondent à ces critères.

L'activité commençait dimanche et se poursuit jusqu'à mercredi. Sur place: nombre de structures gonflables, piste de course «automobile» pour enfants, trampoline et espaces pour tester divers sports comme l'escrime, le quidditch et des jeux de société.

Selon la responsable des communications du FJG, Mariella Montreuil, toutes les conditions étaient réunies pour la création de l'activité qui se tient sur le terrain synthétique du Complexe Branchaud-Brière (CBB).

Il y a d'abord l'organisme Vision Multisports (gestionnaire du CBB) qui souhaite favoriser l'activité physique, puis l'intention d'offrir une alternative aux activités en plein air.

Le temps des Fêtes est, en apparence du moins, un moment idéal pour cette activité, poursuit Mme Montreuil. Plusieurs recherchent des activités à faire en famille et, en parallèle, c'est un des rares moments de l'année où le terrain synthétique du CBB n'est pas réservé.

Projet pilote

«C'est un projet pilote, un test. On voit s'il y a demande, si les gens sont réceptifs. Si oui, c'est un projet qui pourrait avoir lieu une fois par année, ou plus même», explique Mariella Montreuil.

Pas un fan des activités hivernales?... (Simon Séguin-Bertrand, LeDroit) - image 2.0

Agrandir

Simon Séguin-Bertrand, LeDroit

Si l'événement est couronné de succès, on pourrait éventuellement en voir un dérivé durant la saison estivale.

Mais avant de penser au FJG d'été, les organisateurs se concentrent sur la première édition qui se poursuit jusqu'à mercredi. 

Ils espèrent obtenir du succès, tout comme leurs partenaires, majoritairement des entreprises de Gatineau comme Spin Jeux & Activations, L'As des Jeux et Amigo Karting.

«C'est des entreprises régionales qui ont ces structures. [...] Elles sont plutôt connues, mais tant mieux si on leur offre un peu de visibilité», ajoute Mme Montreuil.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer