Les Gatinois généreux envers les réfugiés syriens

La Ville de Gatineau, Accueil-Parrainage Outaouais et Centraide... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

La Ville de Gatineau, Accueil-Parrainage Outaouais et Centraide Outaouais ont amassé des dons pour les réfugiés syriens samedi et dimanche.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

En partenariat, la Ville de Gatineau, Accueil-Parrainage Outaouais (APO) et Centraide Outaouais ont tenu une collecte de biens, samedi et dimanche, pour faciliter l'accueil de réfugiés syriens. Or, selon ces organisations, les citoyens de Gatineau sont les véritables organisateurs de l'événement.

Les trois organisations ont reçu un nombre important de demandes de la part de résidents de la région, la grande majorité de Gatineau, qui souhaitaient aider les réfugiés syriens à leur arrivée en Outaouais.

Par exemple, le directeur général d'APO, Bato Redzovic, affirme que son organisation a reçu une centaine de courriels de gens souhaitant donner des biens à ces nouveaux arrivants et environ 150 autres personnes qui voulaient offrir leur aide bénévole pour faciliter leur intégration.

De son côté, afin de répondre à la demande, Centraide Outaouais a ajouté une section à son site Web pour que les gens puissent effectuer un don directement à des organismes qui vont offrir leur soutien aux réfugiés syriens.

Ainsi, toutes personnes intéressées à laisser un meuble, des jouets ou encore des vêtements pour aider ceux qui fuient la guerre civile en Syrie n'avaient qu'à passer à la Fonderie, samedi ou dimanche. Visiblement, ils étaient plusieurs à attendre ce moment puisque les gens sont venus en grand nombre.

«Pour nous, il s'agit juste de bien répondre aux demandes des citoyens et d'organiser une collecte quelque part», explique M. Redzovic dont l'organisme n'organise habituellement pas ce type de collecte.

Des réfugiés de partout autour du globe

Cette aide arrive à point nommé puisque le nombre de réfugiés qui arriveront en Outaouais augmentera considérablement au cours des prochains mois. Selon Bato Redzovic, Gatineau en reçoit généralement autour de 200 chaque année.

Or, avec les nombreux conflits autour du globe, ce sont 96 réfugiés qui sont arrivés dans la région dans le dernier mois. Aucun d'entre eux n'est originaire de la Syrie. Plusieurs proviennent de la Colombie, du Burundi, du Congo et de la République Centrafricaine.

Les Syriens, eux, commenceront à arriver à Gatineau dès janvier. Pour le directeur général d'APO, l'afflux de dons ne fera que faciliter son accueil et l'intégration des réfugiés.

«Ça va être un passage pour les nouveaux arrivants de venir choisir quelque chose qui les aidera à remplir leur appartement afin qu'ils puissent commencer à vivre une vie la plus normale possible, le plus rapidement possible.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer