Renouveau au Déjeuner du maire

Une partie du comité organisateur de la 23e... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

Une partie du comité organisateur de la 23e édition du Déjeuner du maire dont Maxime Pedneaud Jobin; Claude Janelle de la SSVP; Dany Larivière du IGA Place Cartier; Luc Champagne de la Société de transport de l'Outaouais; Guy Nadon, président du Déjeuner du maire et André Guibord, président d'Innovacom.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

C'est sous une nouvelle appellation et avec une image revampée que le Déjeuner du maire revient pour une 23e année, à la mi-décembre. L'objectif ultime ne change cependant pas d'un iota: venir en aide aux gens défavorisés de Gatineau pour qui la période des Fêtes ne rime pas nécessairement avec réjouissances et abondance. Au total, le comité organisateur espère distribuer 1250 paniers de Noël remplis de denrées alimentaires.

Coiffé d'un tout nouveau logo, le déjeuner fera désormais partie d'un ensemble d'activités réunies sous le nom «Le Grand Partage de Noël».

Afin de supporter un plus grand nombre de ménages dans le besoin, au traditionnel déjeuner s'ajouteront les options de faire l'achat symbolique d'un panier en ligne (www.gatineau.ca/déjeuner) ou de faire un don de 2 $ aux caisses des supermarchés IGA.

Les quelque 2000 personnes attendues le dimanche 13 décembre au Centre des congrès du Hilton Lac-Leamy contribueront à la bonne cause tout en dégustant un copieux repas. Deux services seront offerts, le premier à 9 h 30 et le second à 12 h.

Moment festif

Président d'honneur de l'événement, le maire Maxime Pedneaud-Jobin s'est dit enthousiaste à l'approche de ce rendez-vous annuel de la communauté, lors duquel 400 bénévoles mettent la main à la pâte.

«C'est un moment festif et joyeux. Mais d'abord et avant tout, le but est d'amasser des fonds pour les familles dans le besoin. Évidemment, elles ont besoin d'aide 365 jours par an, mais c'est précieux d'avoir un certain répit quand vient le temps de Noël pour profiter du moment comme l'ensemble de la population. C'est 18 000 paniers qui ont été distribués depuis 1993, moi ces chiffres-là me donnent le vertige. C'est énorme», a-t-il affirmé.

Le président de la Corporation du Déjeuner du maire, Guy Nadon, se dit confiant que le creux de vague (300 paniers de moins avaient été distribués en 2014) soit chose du passé.

L'objectif est d'amasser environ 100 000 $.

Les billets pour le déjeuner sont en vente dès mardi au coût de 20 $ l'unité dans les neuf magasins IGA et IGA Extra, à la Maison du citoyen, au Centre sportif de Gatineau, à la Sporthèque ainsi qu'au comptoir de la Société Saint-Vincent de Paul (SSVP) de la rue Eddy, dans le secteur Hull. Chaque personne est invitée à apporter une denrée non périssable. La distribution des paniers aura lieu le 19 décembre, avec la collaboration de la Société de transport de l'Outaouais (STO), qui nolisera 22 autobus transformés en camions de livraison le temps d'une journée.

Les familles démunies désirant recevoir un panier de Noël doivent en faire la demande au plus tard le 4 décembre auprès de la SSVP.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer