Les trésors cachés du Musée de la nature

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

La collection du Musée canadien de la nature s'étend bien au-delà de ses expositions à l'édifice Victoria, à Ottawa.

Composée de 10 millions de spécimens recueillis sur une période de plus de 150 ans, elle est entreposée dans un centre scientifique construit sur un site de 76 hectares de l'autre côté de la rivière, à Gatineau. À elle seule, la section des collections occupe une surface équivalant à un terrain de football et demi. On y retrouve de petits et de grands trésors, comme le fossile d'un Tiktaalik, le poisson avec des pattes.

C'est sur ce campus du patrimoine naturel, inauguré en 1997 dans le secteur Aylmer, que les scientifiques du Musée canadien de la nature effectuent des recherches en zoologie, en paléobiologie, en minéralogie et en botanique.

Peu connu du public, le site ouvre ses portes samedi, de 10h à 16h, pour une rarissime visite autoguidée, assortie de discussions avec les chercheurs et d'activités touche-à-tout. L'événement gratuit, conçu pour les 5 ans et plus, répondra aux questions des petits et des grands.

Au menu: des fossiles de dinosaures, un chercheur qui s'intéresse aux plantes arctiques, un mur couvert de bois de cervidés, ainsi que des os de baleine et des squelettes de toutes sortes, l'observation de parasites, de crustacés, de moules et de minuscules insectes, sans oublier le laboratoire d'ADN et l'aqualabo.

Pour y aller

Quand? Le samedi 24 octobre, de 10 h à 16 h

Où? 1740, chemin Pink, Gatineau (secteur Aylmer)

Renseignements: questions@mus-nature.ca ou 613-566-4700

Les visites, en français et en anglais, sont gratuites. Du stationnement est disponible sur place.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer